Actu Retail

L’évolution des coûts : Magasins physiques vs. e-commerces

Les commerces physiques vs les commerces electroniques

Le succès d’Amazon ainsi que des achats en ligne a eu un impact sur les magasins physiques. Deux tendances du commerce de détail semblent irréfutables : l’e-commerce est en plein succès, et le retail doit comprendre comment se réinventer.

Mais certaines pressions économiques auxquelles sont confrontées les deux industries modifient l’équation de la valeur. Pour la première fois depuis l’avènement du commerce électronique, le commerce de détail physique pourrait se retrouver avec des avantages en matière de coût par rapport aux entreprises de commerce électronique.

Les couts du commerce électronique et du commerce physique

Les ventes du commerce électronique n’ont pas cessé d’augmenter pendant les dernières années :

Evolution des ventes par internet

Ventes du commerce électronique par rapport aux ventes totales aux États-Unis (%).
Source: United States Census Bureau

Pour les consommateurs, commander en ligne est souvent plus pratique, plus rapide et moins cher que d’acheter en magasin. Mais d’après plusieurs études économiques, les tendances des coûts impliqués dans la gestion d’un magasin physique par rapport à un site de commerce électronique pourraient remettre en question cette partie «moins chère». L’avenir du commerce électronique pourrait être «plus pratique mais plus coûteux», ce qui constitue une proposition de valeur entièrement différente.

Le plus grand changement entre le commerce électronique et le commerce de détail est la façon dont leurs «loyers» changent. La vente retail est en difficulté et, dans de nombreux endroits, les taux d’inoccupation augmentent ce qui provoque que les loyers baissent.

Ce sont de mauvaises nouvelles si vous possédez un centre commercial, mais de bonnes nouvelles si vous êtes un détaillant actuel ou potentiel: si les loyers sont en baisse, vos coûts sont en baisse. Cela rend les commerces physiques plus rentables et crée des opportunités pour les nouveaux détaillants.

Un exemple de ceci, comme le Wall Street Journal a récemment rapporté, est Bleecker Street à Manhattan. Avec la diminution des commerces retail, la valeur des propriétés a baissé, ce qui permet des meilleurs prix et des loyers moins chers.

De plus, la concurrence sur internet ne cesse d’augmenter, ce qui veut dire que pour la plupart des e-commerces il faudra à tout prix avoir une bonne campagne de marketing et payer pour la publicité sur Google ou Facebook.

Au cours des six premiers mois de 2017 seulement, les tarifs publicitaires sur Facebook auraient plus que doublé :

Les coûts de s'annoncer sur facebook aumente
Source : Recode

Compte tenu de ces tendances, l’avenir de l’avantage relatif des coûts entre le commerce électronique et le commerce de détail semble moins clair. Et cela se produit lorsque le commerce électronique ne représente qu’environ 10% du total des ventes au détail. Vraisemblablement, ces défis seront d’autant plus grands que cette part augmentera.

En TC Group Solutions on offre des solutions adaptées pour les commerces retail afin d’optimiser vos points de vente.

Source : Bloomberg (https://goo.gl/B5imLq)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.