Actu Retail

La révolution de l’assistant vocal

Une nouvelle étude menée par le Digital Transformation Institute de Capgemini se centre sur les assistants vocaux: comment peuvent-ils transformer l’image de marque et le commerce au détail afin de se rapprocher de ses clients ? Est-ce que 2018 sera l’année de l’intelligence artificielle?

Selon de nombreux observateurs, il est très probable, étant donné le niveau d’intérêt que l’Intelligence Artificielle suscite dans le monde entier. Lors du dernier Forum économique mondial à Davos, Jack Ma (PDG du groupe Alibaba) s’est montré très sûr de soi en déclarant que «les ordinateurs seront toujours plus intelligents que les hommes: ne rêvez pas de courir plus vite qu’une voiture ou de voler comme un avion. Les ordinateurs n’oublient jamais: ils se souviennent de tout et ne se mettent jamais en colère. Et encore: « L’intelligence artificielle offre à l’humanité une opportunité extraordinaire mais aussi des risques. »

Le même concept a été évoqué par Gerd Leonhard, il y a quelques semaines: «Dans trois ans, les smartbots et les assistants intelligents seront habituels. Aujourd’hui, nous sommes dans le moment où la technologie peut améliorer et faciliter le travail dans le monde du retail. C’est pourquoi la pensée linéaire est dangereuse: le futur n’est plus le prolongement du présent: 70% des nouveaux emplois n’existent pas encore, et 50% des emplois d’aujourd’hui n’existeront plus ».

Mais il faudra développer des compétences qui ne seront pas techniques pour concurrencer l’intelligence artificielle. Les services doivent être transformés en expériences. Leonhard explique: «Créer de l’expérience est essentiel dans la vente au détail, car nous n’oublions pas que tout ce qui peut être numérisé le sera. Et ce qui ne peut pas être numérisé deviendra précieux, comme les émotions, la créativité et l’imagination. C’est pour cela que la technologie existe car les ordinateurs s’utilisent pour recevoir des réponses, l’homme pose des questions »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.