Actu Retail

Quels sont les avantages de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est chaque fois plus présente dans la société actuelle : robots, magasin intelligents, essayages virtuels, etc. Celle-ci a beaucoup d’avantages comme, par exemple, qu’elle ne supprimera pas d’emplois sinon tout au contraire. Elle a besoin de personnes qui se chargent de programmer donc du savoir-faire de l´être-humain. De plus, les effectifs de l’entreprise ayant investi dans cette technologie pourrait augmenter en moyenne un 10%, selon un article de Forbes. En ce qui concerne la relation client peut gagner en qualité et éviter la déshumanisation mais, pour l’instant, il y a encore un long chemin.

Selon un article de Les Echos, les galeries commerciales et les magasins commencent à s’équiper de robots. Il existe des robots qui se chargent d’accueillir les clients comme, par exemple, Josie Pepper conçu par Softbank Robotics mis en place à l’aéroport de Munich pour accueillir les clients. Il est relié au cloud et il est doté d’un processeur haute performance qui lui permet de composer des réponses personnalisées aux questions posées par les visiteurs. Pour l’instant, les robots sont encore trop chers, ils doivent se recharger souvent et sont fragiles selon Jean Claude Heudin, professeur et chercheur en intelligence artificielle. Leur intelligence est encore loin d’être comparable à la nôtre, nuance le chercheur Jean-Claude Heudin. Il explique que c’est plus facile faire des robots pour des tâches très spécifiques mais plus elles deviennent générales et plus de sens commun réclament.

Un autre robot est Heasy, élaboré par la start-up Hease Robotics. Doté d’une reconnaissance faciale et de l’algorithme de navigation Slam (Simultaneous Localization and Mapping), il peut guider un utilisateur, répondre à ses questions, lire un code-barres et envoyer des informations sur le téléphone des clients.

Mais pour être vraiment efficients, ces robots devront intégrer des modules conversationnels, autrement dit des chatbots. Clustaar, une start-up parisienne analyse les données des moteurs de recherche pour apprendre aux chatbots à entretenir une conversation complexe, en langage naturel, avec un utilisateur humain. Ces chatbots sont auto-apprenants.

Dans pas beaucoup de temps, les magasins seront aussi équipé de robots qui nous aiderons à trouver la taille du vêtement, s’il y a du stock, et plein d’autres choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.