Actu Retail

Comment surprendre les consommateurs ?

Les clients sont très habitués à acheter en magasin et l’expérience d’achat ne devient pas quelque chose d’exceptionnelle. Il faut trouver une façon de les surprendre et de les faire sentir uniques. Une façon d’obtenir ceux-ci, c’est grâce au shopping dans les appartements.

C’est une manière de faire des achats sans trop de monde, sans stress et le client peux regarder tranquillement car ils se sentent accueillis comme des VIP. Ce sont des appartements chics et plus personnalisés que les magasins. Selon Serge Carreira, spécialiste du luxe et maître de conférences à Sciences-Po, ils ne vendent pas uniquement des vêtements dans ce type d’endroits mais, aussi, des produits souvent sensoriels comme les parfums, les cosmétiques ou les bougies.

De plus, les appartements servent aux enseignes pour présenter leurs collections plutôt que dans des lieux plus froids et typiques. Cette idée du shopping dans les appartements prétend de s’éloigner le plus possible du marketing. Normalement, ce sont des marques toutes nouvelles qui ne peuvent pas lutter contre les grandes enseignes comme Chanel, L’Oréal, etc et donc la façon la plus vraie de créer un moment qui va marquer, c’est de le faire dans un cadre plus intime. Ces types d’enseignes valorisent le raffinement et la satisfaction du consommateur.

Fatigués par le côté répétitif des boutiques traditionnelles dans les rues d’à peu près toutes les villes de France, mais aussi par l’aspect dématérialisé des achats en ligne, les clients préfèrent être traités avec égard. C’est pour cela que les appartements ont eu beaucoup de succès surtout grâce aux coiffeurs qui ont été les premiers à utiliser ce type de shopping. De plus, comme c’est une boutique éphémère, elle permet de réaliser des économies mais, au même temps, donne cette impression au client de faire partie d’un petit cercle de clients privilégiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.