Les actus de nos clients

Une année de rêve pour Kiabi

La société française Kiabi, spécialisée dans la mode low cost, qui a ouvert en septembre dernier une flag ship concept au Paseo de Gracia de Barcelone, poursuit ses plans d’expansion avec l’ouverture de deux nouveaux magasins: un aux Canaries et un autre en Italie.

Avec l’ouverture du 54ème magasin physique en Espagne, la société, propriété de la famille Mulliez, semble confirmer la théorie d’une année très prolifique. En effet, au mois de février, Kiabi avait ouvert un centre logistique d’environ 60000m² en Catalogne et ne semble pas vouloir s’arrêter.

Le marché italien occupe le troisième rang en termes d’intérêt pour l’entreprise (après la France et l’Espagne), et c’est dans ce pays, où Kiabi a initié une nouvelle stratégie de renouvellement et d’innovation, dont l’objectif principal est de créer une expérience d’achat inoubliable pour les clients.

La technologie et l’innovation sont les principales caractéristiques de tous les nouveaux concept stores de Kiabi: l’objectif est d’offrir aux clients une expérience d’achat unique et de qualité pour répondre aux besoins de chacun et réduire les distances entre le magasin en ligne et le magasin physique.

Le responsable du développement international de l’Italie Kiabi, Massimo Pozzi, a déclaré: « En Italie, Kiabi poursuit l’objectif stratégique d’augmenter constamment la qualité et l’émotion de l’expérience d’achat pour ses clients, travaillant parallélamment pour améliorer ses points de ventes, services et collections toujours au meilleur prix.»La marque s’engage dans les solutions Retail Intelligence et BIG DATA de TC Group Solutions pour optimiser la rentabilité de chacun de ses points de vente.

Ce changement affectera plusieurs magasins existants, et bien sûr ceux qui ouvriront dans les villes de Turin, Ravenne et Udine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.