Actu Retail

La génération Z : un nouveau type de client

Les enseignes ont un grand intérêt sur un nouveau type de consommateur : La génération Z. Ce sont les jeunes de 13 à 21 ans qui utilisent bien évidemment le web. Ce sont des consommateurs très connectés et utilisent majoritairement leur téléphone pour s’informer. Selon IBM, le 74 % assurent occuper leur temps libre sur internet, et un 25% passent environ 5 heures par jour sur leur smartphone. Ils se sentent très à l’aise avec les nouvelles technologies mais ils apprécient encore faire les magasins. Pour que cela continue, il faut encore que les retailers adaptent leurs offres et leurs services à leurs attentes.

C’est aussi un type de consommateur prudent, c’est-à-dire, qui se méfie des attaques en ligne et se préoccupe de protéger sa vie privée. Il est totalement en contre d’être bombardé par des publicités qui ne l’intéressent pas. Par contre, il n’a aucun problème à partager ses données, comme son historique d’achats mais l’enseigne doit clairement expliquer ce qui en sera fait et surtout lui apporter des offres individualisées, personnalisée.

Aussi, les jeunes ont vraiment envie d’un échange avec les marques comme participer dans un concours, donner son avis sur un produit, etc. Actuellement, les marques ne répondent pas aux besoins de ce type de consommateur mais peu à peu ils vont s’adapter.

Selon une étude d’IBM sur l’expérience client où plus de 500 marques ont été interrogées dans 24 pays, seulement 19 % des retailers peuvent donner une expérience d’achat numérique personnalisée, 17 % des enseignes peuvent fournir des informations sur les stocks disponibles aux clients en temps réel et 84 % d’entre elles n’offrent pas de services mobiles en magasin.

Même su la Génération Z continue de se rendre en magasin pour se renseigner des produits spécifiques, cette pratique est bien moins courantes que chez les Millénials selon Adyen, spécialiste des solutions de paiement global qui a impulsé une étude auprès de 2.000 consommateurs américains et de leurs habitudes d’achat. Le résultat de cette étude est que le 54% des Millénials y va contre le 43% de la Génération Z.

Les retailers doivent donc s’adapter aux différents types de consommateur et savoir satisfaire leurs besoins pour obtenir une expérience d’achat unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.