Actu Retail

Le problème des centres commerciaux

L’image est inquiétante. 500 centres commerciaux aux États-Unis sont devenus les cadavres d’une véritable expansion immobilière sans mesure. Les centres commerciaux en ruine où il y avait des magasins, de larges couloirs et des fontaines ornementales meurent contre la croissance irrésistible des magasins en ligne comme Amazon.

Le photographe Dan Bell a pris en photo la mort d’un système commercial qui s’effondre aux États-Unis.

Cette année, avec la réduction de consommateurs dans les grands centres commerciaux, près de 3500 magasins de grandes enseignes fermeront.

Les propriétaires des centres commerciaux sont en train de transformer les surfaces avant dédiées à la vente de vêtements. Là où il y avait un centre commercial, aujourd’hui des écoles secondaires, cliniques, bureaux, appartements, etc. ouvrent ses portes.

Pour ne pas arriver à ce scénario catastrophique, en Europe les enseignes ont commencé à prendre des mesures. Les grandes marques comme Zara et Mango ont commencé une stratégie de concentration dans les grands bâtiments des centres urbains.

De leur côté, les centres commerciaux ont aussi mis en place des stratégies comme la réduction des prix des loyers.

La nouvelle tendance des centres commerciaux sont les pop-up stores. Un concept de magasin éphémère qui reste ouvert pendant des jours, des semaines ou des mois et où les enseignes ont tendance à liquider leurs stocks de collections passées.

C’est ainsi qu’on commence à découvrir des centres commerciaux totalement innovateurs qui réussissent à rester concurrent face à la réalité actuelle qui a commencé aux États-Unis mais qui risque de s’étendre en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.