Actu Retail

Qu’est-ce qui se passe quand nous entrons dans un magasin?

Chaque jour les personnes vivent des expériences positives ou négatives tout au long de la journée. Il y a de bonnes et de mauvaises journées et la vie est un mix de cela.

Beaucoup de ces jours, il est très probable qu’une personne entre dans un magasin. Ainsi, une personne entre dans un magasin, achète un produit et devient à l’instant un consommateur. Le dernier Rapport BIG DATA sur le Comportement des Consommateurs, mené et publié par TC Group Solutions, dévoile que 63% des visiteurs qui entrent dans un magasin ressortent avec les mains vides. Qu’est-il arrivé ?

Comme toute autre activité faisant partie de notre quotidien, faire du shopping génère des émotions liées à l’expérience que vit la personne qui est entré dans le magasin ; une expérience peut être influencée par l’environnement, le service clientèle, l’offre, etc.

Entrer dans un magasin avec une ambiance positive et une bonne shopping expérience qui facilite le processus d’achat en le rendant amusant et facile, augmente considérablement le taux de transformation du magasin. Au contraire, si entrer dans un magasin signifie avoir à faire avec des étagères en désordre, de longues files d’attente, l’absence d’informations sur les prix des produits, les employés occupés, etc. il est probable que le client qui soit entré dans ce magasin, ressort avec les mains vides.

Pour cette raison, la shopping expérience est essentielle pour toutes les marques de retail ; celles-ci doivent parvenir à convaincre le client qu’il est la personne la plus importante et spéciale du monde pour l’enseigne en question.

Pour savoir si nos décisions stratégiques sont conformes à la réalité objective du magasin, utiliser la technologie BIG DATA est la meilleure solution. Le BIG DATA propose un usage correct de l’information recueillie à l’intérieur et à l’extérieur du point de vente. Pour rester concurrents, il est essentiel de savoir ce qui se passe dans le magasin et comment se comporte le client potentiel dans le magasin et en relation avec l’enseigne.

Grâce à ces données objectives, les retailers peuvent mettre en œuvre des stratégies de vente et de marketing spécifiques visant à améliorer les indicateurs de performance clés et à augmenter le taux de transformation du magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.