Actu Retail

Les nouvelles tendances du retail

Chaque année, des nouvelles tendances du retail apparaissent, la plupart d’entre elles semblent être marquées par des avancées technologiques. Il arrive souvent, dû au développement exponentiel des technologies, que les tendances ne se renouvellent pas chaque année, mais tous les six mois ce qui signifie un désavantage pour le retailer qui doit ajouter à son travail quotidien la prise de décisions essentielles pour s’adapter aux changements de l’industrie du retail et rester compétitif.

Les changements sont dictés par la technologie, mais conditionnés par l’impact de la technologie sur nos clients. Ainsi pour parler de changements il va falloir commencer à observer les changements dans le comportement de nos consommateurs.

Aujourd’hui, les consommateurs recherchent de plus en plus la personnalisation, l’excellente qualité du service et l’immédiateté. Afin de répondre à ces besoins, les entreprises de retail doivent améliorer et intégrer la dimension multicanale ou omnicanale.

Dans cette diversité de canaux de vente et communication, ce qui est clair est que le canal physique reste le favori pour les consommateurs, même si auparavant ont avait pensé que l’e-commerce prendrait sa position. Dans toute stratégie multicanale ou omnicanale, nous apercevons que le cœur du parcours client à travers la marque est le point de vente physique.

Les retailers transforment ainsi leurs points de vente physiques en proposant une offre qui répond plus à l’univers de la marque qu’au simple espace de vente. Dans le point de vente physique le consommateur peut lier d’amitié avec la marque, ce qui est moins possible sur d’autres canaux en dépit d’être vital pour travailler et améliorer la fidélité des consommateurs. Pour la même raison, les géants du commerce électronique commencent à ouvrir des magasins physiques: atteindre plus de gens et tirer parti des avantages uniques et exclusifs du retail physique.

Dans ce contexte, il semble que le magasin traditionnel conserve sa position dans le commerce, mais transforme sa fonction. Aujourd’hui, l’espace physique répond généralement plus à un besoin de la marque pour présenter ses produits, semblables comme si le magasin était devenu un showroom.

Ces nouveaux magasins servent également à tester les produits comme par exemple des jeux, des appareils ménagers, etc. Par exemple, Toys’r’Us organise des ateliers de construction Legos, des fêtes d’anniversaire ou des rencontres pour échanger des cartes Pokémon.

Le rôle de la technologie et la digitalisation des magasins sont essentiels dans cette nouvelle ère du retail. La technologie améliore les parcours et expériences shopping ainsi que la communication entre la marque et ses consommateurs.

La technologie pour le retail est de plus en plus diversifiée : des robots qui assistent les clients quand ils entrent dans le magasin, des employés munis de tablettes connectés, des cabines d’essayage virtuelles, des méthodes de paiement alternatives, etc. Le seul inconvénient est de savoir comment utiliser ces dispositifs technologiques révolutionnaires et savoir bien les intégrer dans la stratégie multi-canale ou omnicanale.

La technologie permet également de mesurer les changements que le retailer met en place dans sa nouvelle stratégie et permet d’analyser tout ce qui se passe sur la plate-forme centrale de la stratégie : le magasin. Des capteurs intelligents compteurs de personnes installés dans les magasins et des méthodes de production de données Big Data sont une bonne façon de savoir ce qui se passe dans le magasin et avec la marque de façon objective. Avec ces données, le retailer aura plus de confiance pour s’initier dans la mise en place de ces nouvelles pratiques dans le retail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.