Actu Retail

Une vitrine pour augmenter le taux d’attractivité

Un retailer mesure l’évolution de ses ventes pour juger la performance de ses vitrines. Et les actions de marketing ? Les actions de marketing, qui dans ce contexte sont celles qui occupent l’espace de la vitrine d’un magasin, ont pour objectif l’augmentation des flux de visiteurs dans un magasin. Finalement, les ventes ne sont pas le seul critère sur lequel baser la performance et le succès d’un point de vente.

Le taux d’attractivité est le véritable indicateur que tout retailer doit prendre en compte pour analyser l’efficacité d’une vitrine. L’objectif est de guider les clients potentiels vers l’intérieur du magasin afin de les pousser vers l’acte d’achat.

Avec une vitrine ce que nous mesurons c’est l’efficacité des activités de marketing. Ainsi, la première et principale fonction d’une vitrine est de capter l’attention des personnes qui passent devant le magasin au point qu’ils entrent dans le magasin. À cet égard, il existe différentes techniques à prendre en compte dans l’aménagement d’une vitrine. Entre autres éléments, on se réfère à l’éclairage, la décoration, l’impact visuel et les produits affichés. Également sur une pratique plus émotionnelle, il est bon de prendre en compte les couleurs utilisées et comprendre que dans le cas des couleurs, chacun des impacts a un effet différent, il ne s’agit pas de prendre des choix selon les goûts personnels de chaque retailers mais selon le message que l’on veut transmettre.

La vitrine doit transmettre les valeurs et l’image de la marque, donc tous les éléments impliqués dans la vitrine devront partager cet objectif et chercher cette harmonie entre eux.

Le retailer peut porter du dynamisme à la vitrine en changeant la créativité de celle-ci selon les saisons ou autres moments ponctuels tels que les soldes, noël, saint valentin, etc. Ce dynamisme apportera de la valeur à la marque et augmentera le taux d’attractivité dans la boutique. Sur ce, le retailer doit rester attentif à ces moments commerciaux clés dans l’année et se fournir d’un programme pour prévoir ces changements à l’avance et ne pas perdre de belles opportunités qui peuvent augmenter le taux d’attractivité d’un magasin.

Exposer beaucoup de produits à la fois dans une même vitrine peut perturber la compréhension globale du message que nous voulons transmettre : si c’est une campagne générale, promotionnelle, sur la nouvelle collection ou nouveautés, etc.

L’affichage des prix est un autre défi. Remplir la vitrine d’étiquettes qui affichent les prix peut rendre l’espace de la vitrine moins attractif. Beaucoup de retailers préfèrent rassembler les prix de tous les produits exposés sur une seule étiquette qu’ils placent de façon visible mais discrète dans un endroit de la vitrine.

Voici seulement quelques idées pour la conception d’une vitrine mais il y a une infinité d’autres idées, ce qui est important est de tenir en compte que le premier objectif de chacune d’elles doit être l’augmentation du flux de piétons dans le magasin.

Comment mesurer le taux d’attractivité ? La solution la plus objective est l’installation de senseurs intelligents qui à travers le calcul du trafic piéton qui passe devant le magasin et celui qui entre sont capables de collecter, stocker, traiter et analyser la performance des vitrines d’un magasin. Un comptage continu permettra aussi de faire une comparaison entre les différentes campagnes de marketing afin de voir lesquelles ont le mieux fonctionné.

Il faut rester astucieux dans les stratégies d’aménagement des vitrines mais aussi dans l’analyse de celles-ci. Ces deux tâches sont complémentaires et doivent travailler ensemble dans la recherche d’un objectif commun : augmenter le taux d’attractivité du magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.