Actu Retail

Le magasin physique, une partie de l’ ‘omnicanalité’

Récemment, de nombreux retailers ont investi pour offrir aux consommateurs une expérience d’achat intéressante, satisfaisante et qui encourage leur participation active afin de concurrencer efficacement le commerce électronique.

Les e-commerçants ont fait un excellent travail pour offrir aux consommateurs des produits, des prix et la disponibilité qu’ils veulent. Les chiffres les plus récents montrent la vigueur soutenue des ventes du commerce électronique, qui restent toujours importants: les ventes et les commandes en ligne persistent. Dans ce contexte, les retailers entrent dans le canal de vente online et en plus se bénéficie de celui-ci pour mettre en avant le canal de vente physique.

Pour rester compétitif avec les e-commerçants, les magasins physiques adaptent et transforment ses pratiques pour créer une expérience shopping inoubliable. À l’heure actuelle, le retail est sur le point de devenir un canal de vente de plus. En fait, certains ont suggéré que les retailers ne vendent pas seulement des produits mais aussi à facturer des frais à l’avance aux marques pour avoir le privilège de faire partie d’une expérience shopping dans le magasin. Dans ce contexte, les retailers peuvent avoir un plus grand choix de produits disponibles en lignes et seulement quelques lignes exclusives de produits qui pourraient se voir exposés dans le magasin et pourraient être testés et vus par les clients.

La technologie Big Data pour le retail est un autre moyen par lequel les retailers peuvent apprendre davantage sur le comportement des consommateurs. Mise en œuvre à travers des dispositifs connectés, ces appareils permettent de découvrir quelles sont les zones les plus transitées d’un magasin, quelles sont les caractéristiques des consommateurs (genres, âge, etc.), entre autres informations. Ces informations peuvent être utilisées ensuite par les retailers afin de personnaliser l’expérience shopping de ses consommateurs.

Les travailleurs peuvent désormais se concentrer sur la prestation d’un meilleur service à la clientèle plutôt que de consacrer tout leur temps et leur énergie à des activités telles que le remplacement d’articles, le nettoyage, entre autres. Les retailers et chefs de magasins peuvent passer plus de temps à apprendre comment le magasin fonctionne et comment il peut s’améliorer pour dépasser les attentes des clients.

Source : Ediciones Sibil·la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.