Actu Retail

Amazon presque dans le retail

Depuis l’ouverture de son premier magasin en ligne, Amazon n’a pas cessé de croître. Jeff Bezos, PDG d’Amazon, a mis son objectif dans la vente en ligne et ce fut un succès. Dans peu de temps, il a commencé à développer la vente online de tous types de produits, des livres et des vidéos mais aussi des produits alimentaires, éléctroniques, etc. et tous ont réussi à atteindre le succès absolu.

Le dernier est Alexa, un assistant virtuel intégré dans un haut-parleur intelligent Amazon Echo qui, en plus de connaître l’heure de la journée, peut aussi demander un Uber, et réaliser d’autres services d’assistance virtuelle. Aux Étáts-Unis, ils ont vendu 5 millions d’unités et, depuis octobre dernier, ce produit est disponible au Royaume-Uni et en Allemagne. Son prix est de 170 euros.

Cependant, ce qui importe vraiment est de savoir comment Amazon arrive à tous les ménages du monde. Selon le New York Times, le commerce online va se laisser distancer, céder la place à des installations physiques pour donner un coup de pouce à des secteurs tels que les meubles et appareils électroménagers. Également, Amazon envisage d’étendre son réseau de magasins –en mars Amazon a ouvert son cinquième magasin physique dédié au secteur du livre pour s’occuper de tous ces consommateurs qui continuent à être réticents à acheter en ligne.

En dépit d’être des projets embryonnaires, les sources indiquent que ces magasins serviront comme des showrooms afin que les clients puissent voir les produits, les toucher, les sentir, etc. et grâce à la réalité virtuelle ils pourront voir comment les produits peuvent être placés dans leurs maisons. Aussi, il faut ajouter le service Amazon Go, le supermarché que la société a déjà ouvert à Seattle et qui permet d’acheter dans un magasin physique mais de façon très autonome grâce à une appli développée par Amazon.

Toutefois, ces projets peuvent peut-être avoir du mal à se développer. Pourtant, le New York Times insiste sur les belles opportunités d’Amazon dans le commerce physique. En 2012, Bezos faisait allusion à la possibilité d’entrer dans le retail avec cette phrase: « Nous voulons faire quelque chose d’unique. Si Amazon peut trouver cette idée unique que nous n’avons pas encore découverte, nous serions ravis de commencer à ouvrir des magasins physiques ».

Tout indique que cette idée est au point d’arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.