Actu Retail

Suivez-vous les tendances du retail pour cette année?

handdrawn fashion store_2

Deux mois sont presque passés et nous n’avons pas encore dédié un billet aux tendances de cette nouvelle année pour le retail. Et voici de quoi nous allons parler aujourd’hui.

Lors de la dernière édition du NRF Retail’s Big Show, plusieurs idées se sont conceptualisées. Plusieurs d’entre elles avec le support des plus grands retailers du monde entier. Nos collègues du Hub Institute ont rassemblé quelques-unes de ces idées qu’aujourd’hui nous discutons.

Toutes les tendances que nous allons citer partagent un aspect central, il s’agit de la constante transformation que vit le retail. Cette transformation reçoit son impact principal à travers les nouvelles expériences de shopping de nos clients qui encouragées par la digitalisation et les nouvelles technologies mobiles sont en train de changer toute la structure d’entreprise.

C’est ainsi que nous allons commencer à lister toutes ces tendances en commençant par celle qui consiste à centraliser notre politique d’action sur le client. Bien que toujours le client soit roi et le client est au centre, ces phrases n’ont jamais voulu dire tellement. Toute l’entreprise, depuis la direction, en passant par les gestionnaires, puis les travailleurs et en tenant en compte la philosophie de l’entreprise, sont des aspects qui doivent évoluer vers une culture influencée par le changement du type de clients.

Il est attendu qu’une même entreprise, telle une enseigne retail, proposent plusieurs services. Les consommateurs cherchent à optimiser leurs temps et donc leurs expériences en magasin, de sorte qu’ils souhaitent réaliser plusieurs de ses achats dans un même endroit. De cette façon, les consommateurs veulent que les livraisons soient plus rapides, que les conditions du « click&collect » soient plus simples, etc. Une récente étude, ‘Connected shoppers‘, menée par Salesforce, annonce que les natifs digitaux utilisent deux fois plus ce type de services que les consommateurs de la génération X (35-55 ans), et cinq fois plus que les enfants du baby-boom.

Le commerce est définitivement social. Les réseaux sociaux sont devenus d’importants canaux de vente online. Selon l’étude que nous venons de citer dans le paragraphe antérieur, presque la moitié des millennials (48%) se décantent par ce canal et les applications mobiles quand ils cherchent des informations sur un produit en concret.

Les vendeurs répondent à plus en plus de rôles professionnels. L’étude en question dévoile que 38% des consommateurs veulent un vendeur qui les conseille et les accompagne dans son parcours dans le magasin. Ce fait oblige aux enseignes à réinventer le rôle du vendeur dans le magasin. Aussi le vendeur a de plus en plus accès aux données des clients, ce qui leur permet de pouvoir proposer des offres plus pertinentes et personnalisées.

Les formats retail se multiplient selon les besoins du retailer et l’objectif d’une nouvelle localisation commerciale. C’est pour cette raison, que le retail se doit d’être flexible et pouvoir créer des concepts innovateurs et surprenants dans ses magasins, pouvoir les changer de façon régulière. La technologie et le digital sont les ressources les plus utilisées pour répondre à cette tendance croissante.

Pour faire écho aux premières tendances mentionnées ci-dessus, les entreprises devront revoir l’organisation de ses systèmes d’informations pour intégrer dans une plate-forme unique toutes les données, pour gérer l’ensemble du cycle de vie du client en offrant une expérience shopping sans ruptures, à la fois dans le magasin physique et dans le magasin online.

Les méthodes alternatives de paiement qui facilitent l’achat sont normalisées. Les pionniers dans ce domaine sont les applications d’Apple, de Google, Paylib, entre autres exemples, qui installent de nouveaux standards dans les habitudes d’achats pour imposer une forme de paiement plus instantanée et remplacer l’utilisation de cartes de crédit.

Les applications qui permettent d’aller faire du shopping tout en dictant la liste des courses à travers de la voix. Il s’agit d’interfaces telles que Siri sur iPhone ou Amazon Echo, des nouvelles technologies qui permettent aux clients d’acheter avec un effort minimal.

La réalité virtuelle semble être la technologie la plus innovante et celle qui est en plein essor. Les marques de retail voyagent jusqu’en Chine pour apporter les technologies de RV les plus surprenantes et les inclure dans leurs magasins, dans les parcours d’achat de ses clients et les faire interagir avec ses produits.

Nous voyons que le retail ne manque pas de défis et que les prochains mois se préparent à être étonnants dans les domaines de l’innovation et l’expérience en magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.