Actu Retail

H&M teste une nouvelle technologie pour améliorer l’expérience shopping

HM-retail

Les sources d’information du magazine online FashionUnited informe sur la nouvelle technologie mise en place par l’enseigne de retail H&M.

Comme explique FashionUnited, H&M est sur tous les fronts. La chaîne de mode mise sur l’omnichannel et commence à tester la fonction « Scan & Buy » (scanne et achète) à travers son application mobile.

Cette option permet aux clients en magasin de scanner un produit afin de vérifier sa disponibilité dans la taille et la couleur de leur choix. Si l’article n’est pas disponible en magasin, le client peut réaliser l’achat en ligne et le recevoir à son domicile.

Au Royaume-Uni, un programme pilote a été développé afin de connecter le monde online et l’offline, un service que d’autres groupes comme Inditex et mango offrent déjà à leurs clients.

Dans ce contexte, l’enseigne suédoise continue à se développer en puissance.

Selon les sources de la même éditoriale, le CEO du groupe suédois, Karl-Johan Persson, a confirmé à The Financial Times, le lancement de deux nouvelles marques. La première sera commercialisée au printemps. « Pour continuer à croître de 10 à 15 pour cent d’ici cinq à dix ans, nous devons planter de nouvelles graines », a expliqué le CEO.

Il y a quelques jours, l’entreprise annonçait l’expansion de Weekday en Europe, son concept de mode urbaine après avoir ouvert 27 magasins dans plusieurs pays au nord et au centre du continent. La chaîne ouvrira deux établissements au printemps, à Londres et Paris.

En 2016, H&M a réalisé un chiffre d’affaires de 192.267 millions de couronnes suédoises (20 329 millions d’euros), contre 180 861 millions de couronnes suédoises (19 123 millions d’euros) obtenues en 2015. Le bénéfice brut du groupe a été de 11 226,4 millions d’euros, soit 2,9 pour cent de plus qu’un an auparavant.

Source: FashionUnited

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.