Actu Retail

Est-ce que la période des soldes est toujours utile ?

soldes-retail

L’année du retail compte trois moments clés pour vendre par-dessus de ses prévisions et attentes. Il s’agit des deux périodes des soldes et de la période de Noël. Deux de ces périodes se concentrent dans un espace de 2-3 mois. Pendant cet espace de temps, les retailers concentrent tous leurs efforts pour atteindre ce qui est par-dessus de leurs attentes et par conséquent, augmenter le volume des ventes et les bénéfices.

Aujourd’hui les soldes causent plus de problèmes que la période d’achats de Noël. La multiplication des ventes promotionnelles tout au long de l’année soulève la question de l’utilité des soldes pour les enseignes. Les soldes sont une période encore attendue par les consommateurs mais moins qu’avant tant se multiplient, tout au long de l’année, les ventes promotionnelles. Particulièrement cette année, où se sont généralisées les ventes privées, qui ont commencé juste après Noël.

Depuis plusieurs années, les experts de la consommation le crient haut et fort: les soldes sont de plus en plus démodés, dépassés, délaissés. Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial France confirme: « Les soldes ont perdu de leur importance dans les achats des consommateurs et dans les politiques commerciales des enseignes car les ventes se déplacent vers des politiques de prix barrés tout au long de l’année. Plus d’un article de textile sur deux est vendu avec une remise, et cette proportion augmente ». Les chiffres lui donnent raison: selon une enquête de Yougov pour ma-réduc, à peine plus de la moitié des Français (57%) envisagent de faire les soldes d’hiver.

Le contexte a changé et les retailers doivent s’adapter à ce nouvel écosystème influençait par l’e-commerce, les magasins qui peuvent être ouverts 24h/24, une offre plus concurrente et illimité dans le canal online, entre autres, font que la période de soldes officielle ne soit plus pertinente. Les contextes de l’industrie de la mode, de la production, de la consommation ont aussi changé. Maintenant les retailers peuvent vider leurs magasins et le faire remplir de nouvelles collections tout le long de l’année. Un des exemples pertinents ce sont les enseignes du groupe Inditex qui n’ont pas de grandes collections mais des collections par semaine donc la fonction principale des soldes ne sert à rien dans ce cas-là. Les soldes font partie d’une ère précédente.

LSA a publié un sondage, réalisé par Toluna, qui illustre avec des données chiffrées le premier jour des soldes d’hiver en France. Et les résultats sont un peu inquiétants. Seulement 39,8% des français ont participé aux soldes cette année, représentant une chute de 7,8 points par rapport à l’année antérieure. Le rush pour le début des soldes a disparu. Des autres données issues de l’étude menée par Toluna indiquent que 43,8% des consommateurs ont fait des achats ‘soldés’ avant l’ouverture officielle de la période des soldes, dont 27,1% ont fait des achats lors de ventes privées qui se sont généralisées cette année.

Des futurs sondages nous en dirons plus au sujet des soldes. Et les données de trafic piéton, issues des compteurs intelligents développés par TC Group Solutions, pourront nous fournir un autre indice sur le comportement des consommateurs au cours des rabais commerciaux, aussi avant et après la période spécifiée comme ‘officielle’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.