Témoignages d'experts

Entretien avec Alexandra Mulliez, directrice générale chez Sauver le Monde des Hommes

alexandramulliez-retail

Alexandra Mulliez est la directrice générale et co-fondatrice de l’enseigne Sauver le Monde des Hommes qui compte un réseau de trois boutiques. Dans cet entretien, Alexandra Mulliez nous présente son enseigne ainsi qu’un premier essai dans le processus de digitalisation d’un projet de retail.

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre rôle au sein de l’enseigne ?

Je m’appelle Alexandra, je suis la co-fondatrice de la jeune enseigne Sauver le Monde des hommes, qui compte 3 magasins à Paris.

Pouvez-vous présenter également l’enseigne Sauver le monde des hommes?

Sauver le Monde des hommes est une enseigne de concept-stores pour hommes, qui propose des assortiments par univers : de l’habillement, des accessoires, des produits de soin, de l’épicerie fine, de la culture, etc. Notre sélection de marques ainsi que nos lignes propres respectent un positionnement « prestige accessible », sans jamais transiger avec la qualité.

Dans quelle mesure vos magasins sont des ‘magasins connectés ?

Nous avons eu par le passé une forte expérience de magasin connecté, à l’occasion de l’ouverture de notre tout premier point de vente, qui étaient équipés de dispositifs digitaux in-store. Nos 18 mois d’expérience sur ce concept nous ont permis de tirer de nombreux enseignements sur ce qui sera le futur des points de vente, mais nous avons néanmoins dû suspendre cette expérience.

En effet, nous avons appris que les outils digitaux en magasin exigent un pré-requis : la production de contenus de grande qualité pour les alimenter. Or, ce métier est encore nouveau pour les commerçants et il n’est pas toujours très bien maîtrisé. Nous concernant, nos effectifs de « start up » ne nous permettaient pas de produire suffisamment de ces contenus.

Nous avons donc reporté à plus tard le déploiement de nos magasins connectés, pour nous permettre de faire dès maintenant les bons choix d’organisation et d’outils qui sont les pré-requis de nos stratégies de magasins connectés de demain.

Quels sont les avantages / bénéfice de ce format de magasin ?

Le web est hyper-concurrentiel sur des segments comme la mode masculine ou les accessoires. Pour rendre les choses encore plus compliquées : il est beaucoup plus difficile de faire ressentir une expérience à un internaute, de lui faire passer un bon moment, et de l’émerveiller au moyen d’un site Internet qu’au moyen d’une boutique et d’une équipe de vendeur en chair et en os. Les magasins connectés sont une opportunité d’exacerber les forces du commerce physique : l’expérience, le conseil, l’émerveillement.

Dans vos magasins vous vendez toute sortes de produits et vous offrez des expériences shopping à vos client qui s’éloignent d’une sortie de shopping conventionnelle/traditionnelle. Selon votre expérience et opinion, comment les magasins vont évolués dans les années à venir ?

J’ai le sentiment que la transaction en magasin va « presque » passer au second plan. Elle pourra tout aussi bien intervenir sur un canal autre que celui du magasin, qui correspondra plus aux envies pratiques du client.

Le magasin devra surtout concentrer toute son énergie à charmer le client et à le faire adhérer à l’univers que la marque propose, à le rendre « accro ». Cette nouvelle perspective change à mon avis radicalement la manière dont les métiers en boutique seront exercés. Ces changements n’ont pas forcément besoin du digital pour avoir lieu, mais – à l’inverse – sans ces préalables, on prend le risque que les outils digitaux ne soient que des gadgets et des systèmes « froids », qui ne viennent pas enrichir la relation avec le client.

Finalement, quel est l’usage que vous faites de nos produits et quels bénéfices vous apportent ?

Nous étions frustrés de disposer au sujet du comportement de nos clients web (encore minoritaires) d’une information extrêmement riche, par exemple grâce à des outils comme Google Analytics, alors qu’en parallèle nos boutiques physiques, – le coeur de notre stratégie !-, demeuraient des sortes de « boites noires » étanches à toute analyse.

C’est donc pour résoudre un peu cet écart que nous avons retenu les solutions de comptage de TC Group Solutions. Ces dernières nous permettent d’avoir une information précise sur le volume de notre trafic et des tendances sur ses grandes caractéristiques (fidélité, temps de visite).

Nous nous servons de ces données pour animer nos équipes en magasin, et pour nous assurer de l’adéquation entre le niveau d’accueil des équipes et les périodes d’affluence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.