Actu Retail

Les villes qui apportent des leviers pour le retail.

retail-intelligence-villes-internationales-commerciales

La rapide capitalisation et globalisation du secteur du retail ainsi que l’essor des nouvelles technologies ont conduit à un nouveau paradigme pour le retail. Dans cette nouvelle mise en scène, les classiques destinations du retail internationales maintiennent leurs positions, le top3 est toujours dirigé par les villes de Londres, Hong Kong et Paris. En même temps, de nouvelles destinations émergent, principalement en Asie et au Moyen-Orient. Ainsi, les villes qui se démarquent sont Shanghai, Beijing, Dubaï et Koweït.

Londres se positionne depuis des années et des décennies comme une destination clé pour les marques de retail internationales et des clients potentiels résidants ou en visite dans la capitale britannique comme s’il s’agissait du sommet du shopping touristique. Londres est la première destination pour les marques qui misent sur le continent européen pour s’internationaliser. Tel est le cas des marques comme El Ganso, Bimba & Lola, Superga, entre autres.

D’autres villes clés pour les marques de retail internationales sont les villes de Hong Kong, Paris, Dubaï et New York qui occupent les suivantes positions dans le classement.

Hong Kong est la première destination shopping en Asie et se classe dans la deuxième position des villes les plus attractives pour les retailers internationaux. Hong Kong, par rapport à d’autres grandes villes chinoises, assure un environnement économique plus stable. Hong Kong est reconnu pour ces gigantesques et captivants centres commerciaux et des rues commerciales telles que Central Road Queen et Canton Road. Les dernières marques de retail qui se sont installés sur les artères commerciales de Hong Kong sont Agent Provocateur, Kiko Milano, Lululemon entre autres.

Paris continue à transmettre, pour les marques de retail et pour les visiteurs, son caractère élégant qui se présente la ville de la mode et du bon goût. La capitale française accueille les meilleurs fleurons d’une liste ambitieuse d’enseignes parmi différents secteurs tels que la mode, le luxe, les parfums, les meubles, etc. Récemment, Paris a ouvert des centres commerciaux tels que Beaugrenelle, Les Quatre Temps et Velizy 2, tous les trois occupés par des enseignes reconnues mondialement dont les derniers venus sont : Coach, Alexander McQueen, Tory Burch, entre autres.

Dubaï est l’équivalent de Londres et Hong Kong mais dans la région du Moyen-Orient, ainsi Dubaï occupe la quatrième position du podium. Depuis quelques décennies, Dubaï est dans le collimateur de l’activité du retail et de la consommation internationale. Les récents entrants ont été Apple et Charming Charlie et de grands projets sont prévus pour les prochaines années dans le secteur du retail.

Et pour finir avec le top5, New York, un classique comme Londres et Paris, occupe la cinquième position. Les chiffres qui représentent la ville de New York parlent pour eux-mêmes. New York reçoit un total de 52 millions de visiteurs tous les jours, a une population de plus de 9 millions de voyageurs et atteint soixante-dix millions de ventes dans l’industrie du retail.

repor1

L’Espagne a accueilli au long de l’année 2015, 24 nouvelles enseignes étrangères. Les villes espagnoles, telles que Madrid et Barcelone, offrent les localisations commerciales les plus attractives en plus d’attractions touristiques et un climat excellent. Ces deux villes occupent les positions 27 et 35 respectivement.

En ce qui concerne les enseignes retail françaises, l’Espagne devient un champ de bataille pour le savoir-faire des noms français. Un exemple en actualité est le cas de l’enseigne IKKS qui prévoit de doubler son réseau de magasins pendant les trois prochaines années. Autres enseignes qui se sont récemment installées en Espagne sont SMCP, Chanel, Ba&sh et Zadig&Voltaire, entre autres.

Captura7

Ces données proviennent du dernier rapport sur les destinations retail publié annuellement par le cabinet de conseil JLL. En plus du classement et les informations sur les profils de ces villes en matière de présence de retailers internationaux, le rapport examine également l’impact de la technologie dans les espaces commerciaux ainsi que leur localisation.

Toutes ces villes sont des territoires ayant des grands avantages concurrentiels pour le retail. D’un côté, ces villes sont ou bien des références internationales dans le secteur de la mode, comme c’est le cas de Paris, ou bien des références en innovations technologiques.

Les avancées en technologie et les possibilités qui offrent l’entourage digital ont favorisé le secteur du retail. Le monde physique du retail traditionnel est entré en collision avec l’entourage virtuel et ensemble ils ont réussi à trouver leurs points en commun et devenir ainsi plus performants.

Nous sommes au milieu d’une nouvelle révolution qui est en train de changer les structures du secteur du retail. Les retailers et les espaces de vente doivent faire face à la croissance de la population dans les contextes urbains et l’émergence de consommateurs de plus en plus autonomes, exigeants et à la recherche d’expériences émouvantes. La nouvelle typologie de consommateur est partout, dans la rue et dans tous les canaux du milieu digital. Aujourd’hui, le shopping peut avoir lieu à tout moment et en tout lieu, de sorte que le consommateur aura besoin d’une raison de plus que le shopping, pour visiter un magasin.

Pour les retailers, la clé pour maintenir le consommateur divertit pendant sa visite au magasin est en intégrant les expériences physiques et digitales dans un entourage physique tout en développant des nouvelles dynamiques d’interaction entre le consommateur, la marque et les consommateurs entre eux. De cette façon, les retailers sont en train d’adapter leurs magasins à des formats plus innovants et pleins de créativité.

Selon le Rapport Global du Comportement du Consommateur 2015, élaboré par TC Group Solutions, seulement 35% des visiteurs qui sont entrés dans les magasins des villes espagnoles, telles que Madrid et Barcelone, ont fini par se transformer en clients réels.

Face à cette situation, les retailers qui vont vouloir maintenir et/ou augmenter leurs avantages concurrentiels vont devoir chercher les villes clés, révélées sur le rapport élaboré par le cabinet consultant JLL. Dans ces villes, il va falloir chercher les bons endroits en se laissant guider par des critères tels que les flux piétons dans les rues commerciales et adapter les espaces commerciaux à des solutions technologiques interactives qui sachent offrir aux consommateurs cette chose de si spéciale recherchée par tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.