Actu Retail

Des aspects sociaux qui affectent le retail

retail-intelligence-contexte-social

Le retail est une industrie qui se dirige aux consommateurs, d’où le retail doit être toujours au courant des tendances sociales, des évolutions qui transforment les politiques de ses consommateurs, etc. Le cabinet consultant TH Real Estate a élaboré une étude qui recueille les aspects économiques, sociologiques et démographiques que de façon directe conditionnent le futur du retail. Sur ce billet, nous allons revoir quelqu’unes de ces tendances qui vont marquer ce rythme du retail.

Tout d’abord, le vieillissement de la population va provoquer la réconfiguration des espaces urbains. En 2050, les prévisions sur l’âge anticipent une population de 2 milliards de personnes plus âgés de 70 ans et le nombre de personnes centenaires va se multiplier par cent.

Ensuite, l’urbanisation, un facteur en relation avec l’aspect démographique de la population mondiale, sera de plus en plus nécessaire. De plus en plus de personnes choisissent la ville pour travailler, vivre et profiter de son temps libre. Dans le cas du retail, la tendance de consommation accompagnée de l’augmentation de la productivité, l’innovation et le profil des nouvelles générations va augmenter la demande croissante et continue dans le secteur du retail au détriment d’autres localisations plus petites, rurales ou marginalisées.

Suite à l’aspect démographique, nous allons parler du phénomène de la globalisation. La tendance est l’internationalisation, les discours nationaux s’évaporent à la recherche d’un monde unique qui met tout en relation, surtout les aspects économiques et culturels.

L’omnicanalité fait que le commerce online et physique ne se différencient plus, les consommateurs interagissent avec les marques, celles-ci sont pour répondre à tout moment et depuis n’importe quel endroit géolocalisé ou depuis un dispositif connecté aux besoins de ses consommateurs.

Les inégalités persistent et sont de plus en plus croissantes dans les sociétés occidentales. Ce fait est négatif pour les enseignes retail qui se dirigent à des consommateurs de classe moyenne, la demande des locaux commerciaux sera de plus en plus polarisée au détriment de ceux qui se trouvent au milieu. En outre, les enseignes lowcost vont gagner en nombre de consommateurs et le format outlet va se développer et se présenter comme la principale solution retail pour faire face à la crise économique. Le format outlet présente moins de risques que les autres modèles de retail et est plus résilient à l’impact de l’e-commerce et aux ventes full price.

Et finalement la plupart des consommateurs des régions occidentales vont faire partie de la génération Y, un groupe de consommateurs qui est extrêmement influencé par la technologie et par la crise économique. Voilà à qui et à quoi doit s’adapter le retail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.