Actu Retail

Les vitrines historiques des magasins

vitrine-retail-intelligence

L’odeur chez Abercrombie Fitch, les fenêtres du Au Bon Marché et le design intérieur chez Ralph Lauren: le visual merchandising du retail de mode est presque plus reconnaissable que les vêtements des enseignes de retail. Mais alors que dans les organigrammes des entreprises de retail, cette position existe que depuis quelques années, ce savoir-faire remonte à l’époque des Babyloniens qui organisaient l’architecture des villes pour promouvoir le commerce. Depuis, des commerces, des magasins historiques et des grandes chaînes de retail ont marqué de nouveaux jalons dans l’industrie, tout en révolutionnant les magasins de mode pour définir la boutique moderne.

De nombreux experts sont d’accord que Au Bon Marché est le premier établissement commercial qui utilisa sa vitrine pour attirer l’attention des clientes qui passaient devant le magasin.

au-bon-marché-retail-intelligence

La première chose que décida de faire Au Bon Marché est une vitrine impressionnante afin d’attirer les piétons et augmenter leur taux d’attractivité. À l’intérieur, le client pouvait poursuivre l’expérience. Les vendeurs portaient de longues robes blanches pour être plus identifiable pour les clients et les produits étaient placés en sorte que tous les clients pouvaient les toucher, voir les prix, etc.

Quelques décennies plus tard, le concept est arrivé à Londres. En 1909, Harry Gordon Selfridge fonde Selfridges, qui reste encore l’un des leaders dans le secteur du retail. Avec Selfridges de nouveaux changements sont introduit dans le visual merchandising.

Aux États-Unis, le visual merchandising commence à se développer dans des magasins emblématiques tels que Saks Fifth Avenue, Bloomingdale’s et Bergdorf Goodman. Ils ont été les premiers à incorporer des équipes dédiées dans leurs organigrammes, ce qui était alors une tâche souvent effectuée par le propriétaire du magasin suivant son propre jugement ou le conseil des services de marketing.

Après les guerres, le commerce subit une profonde dépression par la baisse de la consommation, et les grands magasins lancent tous les engins possibles pour stimuler les ventes. Dans ce contexte, le visual merchandising devient un outil de survie. Avec l’explosion de la consommation, en particulier aux États-Unis, dans les années cinquante, le visual merchandising se développe comme une tâche indispensable dans le secteur du retail.

Chaque décennie a son référent. Dans les années 70′ et au début des années 80′ c’est le tour des enseignes françaises comme Chevignon qui ont toujours été très professionnelles dans la conception de son design intérieur. Et ainsi de suite jusqu’à l’arrivée de nos jours.

Cependant, pas toutes les innovations ne sont issues de la mode. Apple, par exemple, marque une tendance. L’enseigne spécialisée en technologie de design transforme tout son intérieur en sa propre vitrine.

vitrine-apple-retail-intelligence

Enfin, Zara est la nouvelle enseigne qui a révolutionnait le design des vitrines du retail. En dépit d’être une chaîne de mode low cost, Zara a des vitrines dignes de magasins de luxe. Les vitrines de Zara sont devenues le meilleur panneau publicitaire du monde.

vitrine-zara-retail-intelligence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.