Actu Retail

Le volume du retail et le ‘digital influence’

carrefour-retail-intelligence

Aujourd’hui, le retail s’intéresse à la menace concurrentielle des magasins de commerce électronique, au défi de la cybersécurité et à la difficulté à décoder les goûts et les sensibilités pour les prix dans un marché où la consommation est de plus en plus fragmenté.

La nouvelle édition du rapport mené par Deloitte, Global Powers of Retailing 2016, en collaboration avec le magazine Stores, analyse l’évolution et les perspectives du secteur de la distribution dans le monde. Le rapport élabore un classement des 250 plus grands groupes de retail dans le monde entier en se basant sur le volume total des ventes au cours de 2014.

La prédominance des entreprises américaines est implacable. La société Wal-Mart est à la tête du classement.

Costco et The Kroger apparaissent derrière Wal-Mart et pour arriver aux enseignes françaises il faut aller jusqu’à la 6ème position avec Carrefour, en 13eme position le Groupe Auchan suivit de Casino sur la position numéro 15, Leclerc en 22 et l’entreprise de luxe LVMH se situe que sur la position 39. Des entreprises nationales telles que Système U, Groupe Adeo, Décathlon, Kering, Lagardère, HTP Group et finalement le Groupe Vivarte.

Captura

Dans cette nouvelle édition, le rapport montre aussi une analyse des tendances qui auront un impact sur le moyen et long terme, en mettant l’accent sur les défis et les opportunités offertes par la digitalisation des enseignes. À cet égard, le rapport souligne le besoin de stratégies omnicanales pour tous les acteurs du retail traditionnel.

Il y a plus de trois ans, que Deloitte Global s’est proposé d’explorer les préférences des consommateurs digitaux, comment l’utilisation d’appareils numériques influence le shopping dans le magasin. Ce qui a commencé comme un exercice simple, nous a conduit à l’idée que la technologie numérique et un accès facile à l’information numérique affectent non seulement les ventes dans les canaux digitaux, mais également les ventes instore. Deloitte Global a lancé un nouveau concept de «digital influence».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.