Articles et Reportages

Italie, un territoire fertile pour le retail

italie-retail-intelligence

L’année 2015 a été un point tournant pour l’économie italienne et une des conséquences a été la ré-activation du retail. Malgré cela, cette reprise continue très timide et il faudra attendre encore quelques années avant de revenir aux niveaux avant la crise. L’année 2015 a laissé un terrain fertile pour le retail et cette année 2016 va commencer à donner de bons résultats dans ce domaine.

Pendant des décennies, la population italienne faisait ses courses dans les commerces de proximité. L’évolution de la distribution a conduit à la montée de grands groupes internationaux tels qu’Auchan, Carrefour et Rinascente. La flexibilité de la législation a facilité l’implantation de nombreuses enseignes en Italie.

Aujourd’hui, la nouvelle dynamique entraînée par le gouvernement pour mettre en œuvre de nouvelles mesures pour stimuler le retail en Italie a porté ses fruits. Au cours de la seconde moitié de 2015, l’économie italienne a montré une légère reprise dans ses résultats financiers. Pendant cette période de réactivation de la consommation, les enseignes retail ont dû concentrer leurs efforts sur la re-formulation de leurs stratégies de prix. Au lieu de se concentrer sur des prix réduits, les grandes chaînes de retail ont commencé à introduire des prix plus bas et permettre aux consommateurs d’acheter des articles à des prix plus adaptés à leurs capacités. Afin d’augmenter encore les ventes et se différencier de la concurrence, certains joueurs du retail se sont concentrés sur le développement de leurs enseignes à travers le modèle de franchise. Dans un contexte dominé par des stratégies de prix agressives, les marques low-cost sont celles ont le plus optimiser son attractif. Cette semaine, le géant du retail low-cost et fast-fashion, Primark, a ouvert son premier point de vente en Italie. Il le fait à travers un mégastore dans la ville de Areso, près de la capitale lombarde. Primark prévoit ajouter un deuxième point de vente dans la ville de Florence en 2017.

Les tendances shopping montrent que l’Italie est un pays où l’achat online et à travers des dispositifs mobiles a pénétré dur. En retour, le marché italien du commerce priorise l’expérience d’achat dans le magasin. La plupart des retailers italiens concentrent leurs efforts sur le renforcement des expériences shopping dans ses magasins. Avec de nouvelles stratégies in-store, le retail italien a pris conscience de l’importance d’intégrer le canal digital dans le point de vente physique. Visiter le magasin, toucher et sentir les produits, examiner physiquement et en première personne chaque produit sont nécessaires pour mener avec succès la vente.

Ainsi, le rythme de l’année 2015 a été sans heurts, mais 2016 annonce de l’activité sismique sur tout le territoire italien. Les faits saillants du dernier rapport sur le commerce du retail en Italie par CBRE montrent une évolution positive dans le secteur de la distribution. D’une part, les niveaux de confiance des consommateurs sont les plus élevés depuis 2011, des projets de grandes portées dans les zones destinées à des retail park se sont activés, les investissements priorisent les grandes villes et s’intéressent aussi dans le sud de l’Italie et les loyers commerciaux des principales rues et les centres commerciaux sont en légère augmentation.

En outre, le PIB italien a augmenté de 0,2% au cours du dernier trimestre de l’année dernière avec une tendance positive de 0,7% par rapport à 2014. La hausse du PIB est due à l’amélioration de la demande intérieure stimulée par une consommation accrue. Le taux de chômage italien a également amélioré de manière significative l’année dernière.

Dans ce contexte, cette année le MAPIC inaugure sa première édition en Italie dans la ville de Milan. En outre, cette année cet événement clé pour le retail et l’immobilier commercial célèbre sa 22ème édition dans sa ville natale, Cannes. Son arrivée en Italie confirme la volonté du marché italien dans le développement commercial et l’intérêt général pour les possibles impacts économiques qui peuvent découler de cette activité en pleine croissance.

Cette année, TC Group Solutions, spécialisée dans l’obtention et l’analyse de BIG DATA à l’intérieur et à l’extérieur des établissements commerciaux, inaugure une nouvelle société en Italie, T-Cuento Italie, partagée par TC Group Solutions (70%) et Venticento Srl (30%). Cette dernière entreprise est d’origine italienne, est dédiée au développement de CRM pour les entreprises de retail et compte d’un siège à Milan et à New York. Depuis le siège de T-Cuento Italie à Milan, TC Group veut adapter ses solutions aux besoins des retailers italiens afin d’améliorer l’efficacité de l’industrie en question.

Sources: Euromonitor, CBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.