Témoignages d'experts

Entretien avec Amaury Courbon, Retail Manager chez Sensee

amaury-courbon-sensee-retail-intelligence

Sensee est une enseigne française spécialisée dans la vente de lunettes. D’abord pure player, Sensee a décidé de compléter son activité à travers un canal de vente physique. Amaury Courbon, Retail Manager chez Sensee, nous raconte le nouveau défi de l’enseigne ainsi que les raisons qui l’ont conduite à se lancer dans le retail et à développer un réseau de magasins.

Pouvez-vous présenter Sensee et votre rôle au sein de l’entreprise ?

Sensee a été créée en 2011 par Marc Simoncini. Son ambition est simple : casser les prix du marché par 3 ou 4 en créant un site de vente de lunettes sur internet. En parallèle, Marc Simoncini a racheté le pure player de vente de lentilles lentillesmoinscheres.com afin de créer le 1er groupe d’optique en ligne. Lentillesmoinscheres est aujourd’hui leader en France avec 15% de parts de marché.

Face aux nombreuses contraintes règlementaires pour vendre des lunettes sur internet et à certains problèmes d’approvisionnement, nous avons décidé de créer notre propre marque de montures, fabriquées en France, toutes vendues au prix unique de 49€. Nous avons également repensé notre modèle de distribution avec la refonte totale de notre site internet et l’ouverture de nos premiers points de ventes physiques.

Je suis actuellement Retail Manager chez Sensee et suis en charge du déploiement du réseau et de la mise en place de la stratégie cross-canal. Nous ambitionnons cette année d’ouvrir 10 magasins en France.

Les plateformes online et offline interagissent-elles afin d’améliorer l’expérience client ?

Le cross-canal est au cœur du modèle de Sensee. Les nouveaux usages imposent aujourd’hui de proposer une expérience fluide pour les consommateurs, quel que soit leur point d’entrée chez Sensee. Par la digitalisation des points de vente, notre site internet et nos boutiques communiquent en temps réel afin de permettre à nos clients de passer d’un canal à un autre en toute fluidité.

Nous avons imprégné notre réseau physique de toute notre culture digitale pour rendre l’expérience la plus agréable possible. Par exemple, un client peut tout à fait acheter une paire de lunettes sur notre site internet et finaliser sa commande en réalisant ses prises de mesure en boutique. Dans le sens inverse, si un client hésite entre deux montures en boutique, il pourra facilement les retrouver dans son espace client sur www.sensee.com et finaliser son achat depuis chez lui.

En conclusion, le consommateur peut à tout moment entamer, suspendre et reprendre son parcours d’achat qu’il soit sur le site internet ou en magasin.

Pour le moment, nous n’avons pas l’ambition de développer de nouveaux canaux de distribution. Bien que notre site soit totalement responsive, une app mobile est en cours de réflexion.

Ce sera plus un outil de marketing qu’un canal de vente à proprement parler.

Avez-vous mis en place une campagne de soldes ?

Non, Sensee n’a pas organisé de campagne de soldes puisque nous n’avons pas la possibilité de diminuer nos prix. Nous ne sommes pas une enseigne low-cost mais plutôt une enseigne low-margin, ce qui veut dire que nous serrons nos marges au maximum pour proposer des produits de très bonne qualité au meilleur prix.

Comment choisissez-vous l’emplacement de vos magasins?

Nous avons pour le moment deux points de vente, l’un à Paris et l’autre à Marseille. Ces points de vente ont pour mission première d’être de véritables flagships pour Sensee, c’est pourquoi nous ciblons en priorité des localisations dans des grandes villes avec de très fort flux piétons. Au-delà des forts volumes de vente en boutique que cela génère, ces flagships sont aussi un investissement marketing qui rend notre marque visible et génère d’importantes retombées sur le flux de notre site internet.

Comment les clients font-ils le lien entre vos boutiques et votre site internet ?

L’adresse de notre site web – www.sensee.com – est visible sur tous les supports en magasin. Cependant, le lien le plus fort est celui créé par nos vendeurs. Nos équipes ont été formées pour tenir un discours clair et transparent sur la qualité et le prix de nos produits et sur la simplicité du parcours d’achat offert par le cross canal. C’est à travers ces vendeurs que nos clients font le lien entre nos magasins et notre site internet.

Que pensez-vous des outils de Retail Intelligence, quel usage en faites-vous et quels bénéfices ces outils vous apportent-ils ?

J’utilise les outils de Retail Intelligence de TC Group Solutions pour effectuer le comptage de piétons de la rue et des entrées de personnes dans la boutique.

Le comptage dans la rue me permet d’avoir une vision très claire sur le nombre de personnes qui passent devant notre enseigne tous les jours. Ce sont des données nouvelles qui s’enrichissent tous les jours et qui me permettent d’affiner la compréhension de nos résultats.

Le comptage des entrées me permet d’évaluer la performance de nos magasins, en rapprochant le nombre de personnes entrantes et le nombre de ventes en magasin. Je sais dire par exemple si notre nouvelle vitrine est attractive. Je peux également évaluer la pertinence de nos opérations marketing ou l’évolution du discours de nos vendeurs, etc. Tous ces chiffres me permettent d’avoir de l’intelligence chiffrée et précise, c’est une vraie valeur ajoutée pour notre business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.