Actu Retail

Le consommateur futur du retail

consumidor-2016-retail-intelligence

Une étude récente sur la consommation dans le retail menée par un journal éconmique espagnole et qui comprend un échantillon de population international recueille les tendances qui définiront le profil du consommateur en 2016. Dans ce billet, nous recueillons ces touches, en attendant de servir à tous nos lecteurs-retailers pour commencer une nouvelle année en bonne forme.

Adoption de nouveaux héros : le citoyen du futur ne cherche pas le leadership dans la figure politique ou patron mais aussi à en lui-même. Le consommateur s’interrogera avant d’effectuer tout achat afin de voir si celui-ci est aligné avec ses valeurs.

Les achats seront plus intelligents et le désir d’acheter des produits durables, utiles et versatiles augmentera. Le consommateur ne veut pas avoir plus de choses, mais étendre et améliorer l’utilisation et l’expérience de ce qu’il achète.

Le temps diminue de plus en plus. La technologie nous oblige à être connectés toute la journée et 79% des interviewés estiment globalement que l’attente d’une réponse rapide de nos interlocuteurs de l’autre côté du dispositif est en augmentation.

La technologie est une source d’espoir. La montée de l’innovation augmente les possibilités d’une meilleure vie. La technologie s’adapte à nos besoins et les déchiffrent. Pour cette raison, aujourd’hui un pourcentage élevé s’imaginent en train d’acheter une voiture autonome dans le future et plus de la moitié des interviewés considèrent que l’intelligence artificielle commande sur les risques.

À la fois, 65% des interviewés considèrent que la vie était plus facile avant d’avoir autant de dispositifs électroniques, ceux-là ont de plus en plus besoin de techniques de relaxation destinées à la méditation et réfléxion.

En 2050, 400 millions de personnes dans tout le monde auront autour des 80 ans. La perception de l’âge et la vieillesse est en train de se réinventer et le consommateur sénior rejette les stéréotypes qui le suivent. La consommation sera liée à promouvoir la santé et retarder le vieillissement.

Il y aura plus de segmentation. Les différences entre les clients s’intensifient tout en créant des relations personnelles et uniques avec des marques. La différenciation ne sera pas un problème, car les gens ont tendance à les accepter et les comprendre.

Prise de conscience de l’environnement est imparable. Les individus sont appelés à jouer un rôle important dans la conservation de la planète et leurs achats seront coordonnés dans le cadre de cette préoccupation.

Dans le monde il y a plus de 8000 entreprises dédiées à l’économie collaborative, un chiffre qui va augmenter. Aussi changera la façon dont nous comprenons le travail qui sera de plus en plus fléxible et augmentera le nombre de freelancers.

L’expérience est le mot que le client exige déjà dans ses achats et cette tendance ira en croissance pour toute l’année à venir. Le secteur du retail ouvre la voie à cet égard: mannequins virtuels, Amazon Dash ou les paiements via les téléphones mobiles ne sont qu’un début.

En conclusion, la durabilité, l’expérience et la polyvalence vont dominer la consommation 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.