Actu Retail

Du client potentiel au client réel

client-retail-intelligence

Parfois, il suffit juste de regarder autour de nous afin d’observer ce que font les autres et à la fois regarder, aussi, ce que nous on fait. Le monde a changé et les consommateurs ont de plus en plus de choix quand il s’agit d’acheter le produit que nous aussi on vend. Les clients ont augmenté leurs segments et les générations cherchent des choses bien distinctes. Les nouvelles technologies se sont forgé un espace important qui conditionne les valeurs et caractéristiques des enseignes. Face à tout cela, les retailers, nous devons nous adapter.

Nous avons un tas de questions au sujet de comment bien faire notre activité, le retailing. On se pose aussi des questions, est-ce qu’un nouveau code est apparu ? La réponse est oui et non. Le bon service à la clientèle continue à être essentiel mais ce n’est pas tout. A cette pratique se sont ajoutée de nouvelles idées. Voici quelques défis lesquels les retailers doivent affronter de nos jours.

Est-ce que l’on doit offrir un service sur les produits que les clients achètent dans d’autres points de vente ?

La réponse est facile, nous ne sommes pas obligés à le faire mais ça peut être une vraie valeur différentielle. Il est important de comprendre que nous devons servir les personnes qui demandent de l’aide indépendamment si ils sont nos clients ou pas. Dans tous les cas, ils sont nos clients potentiels et voilà une belle raison pour ne jamais passer à côté d’eux.

Il est conseillé de les aider, nous n’avons pas réussi à déclencher leur premier achat mais nous pouvons être leur complice sur leur deuxième achat.

Que se passe-t-il avec les clients qui achètent online et viennent dans notre magasin pour demander de l’aider sur l’usage du produit ?

Il y a des retailers qui tournent la tête à ce genre de clients potentiels et d’autres qui sont plus astucieux. Comme retailers nous avons un avantage qu’il ne faut pas oublier. Notre surface commerciale peut aller au-delà de la vente du produit, notre magasin est capable d’offrir une expérience shopping qui va aller jusqu’à réveiller les sens de nos clients. Soyons créatifs et diversifions notre offre commerciale. Par exemple, tout en organisant des workshop, des dégustations, des activités de loisirs ou sportives, etc.

Nous avons besoin de consommateurs et pas des surfeurs !

Quand le client potentiel entre dans notre magasin il y a un millier de possibilités pour que celui-ci deviennent un client réel. Comme retailer, nous devons lui montrer toutes les possibilités qui existent dans notre magasin, ainsi que les valeurs de la marque et les avantages émotionnelles pour le consommateur. S’ils n’achètent pas, cette première impression aura servi pour qu’ils reviennent une deuxième fois, surement pour enfin accomplir l’achat !

Le retail s’est convertit en une expérience shopping qui se veut de réveiller tous les sens des consommateurs. Le simple achat peut se déclencher sur l’espace virtuel mais cela ne doit jamais être considéré comme une menace pour le terrain éternel du shopping : le point de vente physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.