Témoignages d'experts

Entretien à Daniel Casadesus, directeur général de Disme

Disme_RetailIntelligence

Les marques ont besoin d’attirer l’attention à ses consommateurs afin de gagner des prospects. Pour répondre à ce besoin, l’entreprise Disme fabrique, depuis 1962, des expositeurs publicitaires pour que les marques s’annoncent dans les points de vente. À la fois, l’entreprise présente à niveau international travaille aussi dans l’adaptation de l’image et les valeurs de la marque dans des espaces commerciaux. Récemment, Disme a développé avec TC Group un nouveau modèle d’expositeur, le PLV Intelligent. Depuis Retail Intelligence, nous avons interviewé le Directeur Général de Disme, Daniel Casadesus.

 

Pouvez-vous nous expliquer l’activité de Disme?

Chez Disme nous avons deux divisions de travail. D’un côté, nous sommes créateurs de publicité pour le point de vente en travaillant avec des marques qui ont besoin de se communiquer directement avec ses consommateurs sans avoir l’intermédiaire du retailer, qu’à la fois est le gérant de l’espace commerciale où la marque est présente. D’autre part, ces marques travaillent aussi avec des espaces commerciaux propres et pour ces projets nous sommes responsable du design intérieur de la surface ainsi que la conception globale de l’espace (aménagement, illumination, etc.).

 

Quel est le besoin de vos clients?

Les clients qui cherchent un PLV veulent différencier leurs produits parmi le reste dans un même point de vente, ou offrir plus de communication et informations sur les produits (bénéfices, valeurs, etc.), ou chercher à se placer dans la zone du magasin où il y a plus de rotation de produit afin de provoquer des ventes impulsives.

Les clients qui travaillent dans une surface commerciale globale sont des marques qui veulent créer des espaces emblématiques propres à la marque en question afin de la présenter en toute sa globalité. Il s’agit des espaces dans des centres commerciaux, zones commerciales des grandes villes, etc. Un exemple de cette stratégie ce sont les Flagship Store, qui sont des espaces qui vendent des produits exclusifs de la marque et qui ne peuvent pas se trouver dans d’autres canaux de vente, ce sont des espaces purement publicitaires.

 

Travaillez-vous aussi pour des retailers?

Seulement et uniquement que pour les marques. Aujourd’hui les marques sont présentes dans différents canaux de vente et de communication et ce qu’elles cherchent est de contrôle leur image au maximum. Les magasins propres à une marque servent d’action publicitaire, c’est comme la carte de visite de la marque. Ce sont des actions avec une logique publicitaire et pas commercial, même si à la fin les objectifs sont indissociables.

 

Pour quelles marques travaillez-vous?

Timberland, par exemple, avec qui nous avons désigné tout un magasin, Maybelline New York pour qui nous avons créés des expositeurs qui s’adaptent à la saisonnalité des produits ; pour la marque d’hygiène corporelle Dove pour qui nous avons conçu un display intelligent qui interagit avec le client à travers un Ipad qui à la fois est capable de registrer les caractéristiques du consommateurs et donc est capable de conseiller des produits concrets de la marque, pour Unilever, Salomon et un long etcetera.

 

Ces produits fonctionnent dans tous les secteurs?

Tous les secteurs sont intéressés par ces types de stratégies. Nous travaillons avec des marques présentes dans des magasins de mode, pharmacies, banques, magasins de sport, etc. La tendance s’accentue, il y a de plus en plus de concurrence, de nouveaux canaux de vente, plus d’autonomie du consommateur, etc. et les marques ont besoin de se différencier !

 

Pouvez-vous nous parler du PLV Intelligent que vous avez développé conjointement avec TC Group ?

Le PLV intelligent que nous avons développé avec TC Group Solutions est capable d’analyser le consommateur qui interagit avec les produits exposés. Avec cette nouvelle solution, la marque peut reconnaître le sexe, l’âge, la réaction émotionnelle de ses clients potentiels, le temps de permanence devant le produit exposé ainsi que la fréquence de répétition des visites au point de vente.

 

Est-ce que ces données offrent une valeur ajouté au service pour vos clients ?

Oui, et ce sont des données que jusqu’à présent seulement se bénéficie les marques qui vendent sur Internet. Avec les programmes d’analytics de Google et autres applications, un client sur internet peut être identifié parfaitement. Aujourd’hui cela ne dépend plus de l’entourage virtuel !

 

Comment va évoluer le mobilier commercial et quelles sont les tendances du futur?

Les outils seront de plus en plus solides et rigoureux, les marques seront alors capables de valoriser de mieux en mieux les données qu’elles reçoivent sur leurs consommateurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.