Actu Retail

Les meilleures destinations retail en Europe

Il n’y a pas de doute qu’en Europe les conditions économiques sont devenues plus satisfaisantes et que la confiance, le PIB et les ventes ont meilleure mine qu’il y a deux ans. Ceci provoque du positivisme dans le retail et des envies d’expansion.

Les retailers internationaux, entrainés par des facteurs de globalisation et de croissance démographique continuent à se concentrer dans les grandes agglomérations. Cependant, la récession économique est encore présente et les nouvelles formes de consommation obligent aux retailers à prendre des nouvelles décisions où le risque est souvent présent. Dans ce contexte, les grandes villes maintiennent un attractif constant qui sait s’adapter aux nouveaux défis. De plus, les grandes villes sont porteuses d’une large connectivité, de vitalité, de culture et patrimoine.

Ces facteurs attirent des flux de résidents, de travailleurs, de touristes, entre autres qui contribuent aux succès du retail urbain dans les grandes villes.

Les acteurs clés de cette nouvelle ère du retail sont les enseignes qui savent trouver des solutions qui fusionnent le physique et le virtuel.

Selon l’étude menée par JLL sur la présence et l’expansion de plus de 250 enseignes internationales, voici les premières positions d’un classement qui présente les meilleures destinations retail en Europe.

Londres est la ville avec un plus fort attractif d’Europe pour les retailers internationaux ainsi que la porte d’entrée dans le continent pour ces enseignes internationales. La plupart des visiteurs et acheteurs des boutiques londoniennes sont des touristes et des personnes d’origines diverses installés à Londres ou autres. Les zones qui reçoivent une plus grande affluence de trafic piéton sont Oxford Street, Regent Street, Bond Street et Coven Garden, à la fois il s’agit de la zone où se concentrent un plus grand nombre de retailers et de points de vente.

Sur le classement, Paris arrive après Londres. Si Londres représente la quantité, Paris fait honeur à la qualité dans le retail. C’est à Paris où les enseignes décident d’ouvrir les portes de ses magasins phares ou flagship. Parmi les zones les plus affluentes se trouvent les Champs-Élysées, Opéra et le Boulevard Haussmann. Dans ces artères commerciales, les loyers ont augmenté considérablement au long des dernières années. D’autre part, le luxe est un secteur qui se sent bien à Paris. Le Golden Triangle est la principal zone commerciale de luxe à Paris concentrant l’Avenue Montaigne, la rue Faubourg Saint-Honoré et la rue Saint-Honoré. En outre, la périphérie de Paris est remplie de centres commerciaux qui font preuve de grand succès en attirant régulièrement les résident viviants aux alentours de Paris ; c’est le cas des centres commerciaux de Les Quatres Temps ou Vélizy 2, entre autres.

Moscou occupe la troisième place mais nous allons rester centrer dans l’Europe occidentale sur ce arrive Milan, capitale industrielle, commerciale et financière d’Italie. Son reconnu positionnement comme un des plus célèbres centres de mode du monde, provoque l’arrivé d’un nombre important de retailers de luxe et de visitants souhaitant faire du shopping. À Milan, on trouve deux grandes zones de shopping. D’un côté, la Via Montenapoleone qui englobe ce qu’on connaît comme le « carré de la mode » ou le quadrilatero della moda. L’autre zone est un espace plus mainstream en ce qui concerne l’offre et se situe aux alentours de la Piazza del Duomo et Corso Vittorio Emmanuele.

La cinquième position l’emporte une ville espagnole. Madrid attire des volumes élevés de visitants et de voyageurs d’affaires et la culture vivant de la ville provoque des grand flux de touristes. Les aires de Gran Via et Preciados sont les destinations préférés pour le retail dans la ville, c’est ici où les enseignes décident d’ouvrir leur flagship stores. Le secteur du luxe qui ressemble aussi grande partie de retail international se situe vers les rues de Ortega y Gasset, Serrano et Velázquez. Entre les dernières enseignes qui se sont implantées à Madrid il y a 7 For All Mankind, Coach, Brooks Brothers, Stella McCartney, Michael Kors, Brandy Melville, Giorgio Armani ou Franck Muller.

Nonobstant, les retailers doivent prendre en compte d’autres facteurs pour bien assurer leurs nouvelles implantations. Lesrues commerciales des villes sont différentes entre elles, le flux piéton est variable et les prix des loyers aussi. L’évolution des loyers évoluent avec les implantations continues des plus grandes marques du retail.

Quelles sont les rues commerciales les plus chères en Europe ?

Ce classement est leaderé par Paris avec deux artères, les Champs-Elysées et l’Avenue Montaigne (artère où se concentre le secteur du luxe). Ensuite la troisième rue commerciale plus chère est la Via Montenapoleone à Milan.

Avec la globalisation, les marques visant les zones chaudes des villes se concentrent toutes dans les mêmes endroits ce qui fait que l’on retrouve toujours les même enseignes dans les rues commerciales principales des villes européennes. Les commerces plus petits ou de proximité doivent malheureusement fermer leurs portes et opter pour d’autres politiques économiques et sociales.

Selon des données facilitées (Source: Ascana), voilà les classements des rues commerciales :

Chez TC Group Solutions, les clients sont informés de l’indicateur qui mesure le Coût par Client Potentiel, qui est le nombre de clients qui passent devant un point de vente avec le coût du loyer. De cette façon, on priorise une tendance qui tient en compte les prix des loyers avec le nombre de clients potentiels qui passent devant.

Qu’est ce que le Retail Intelligence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.