Actu Retail

Tendances du m-commerce

Dans les marchés émergents, un consommateur sur quatre utilise son mobile, au moins une fois par semaine, pour payer en magasin. La dernière étude Consumers in the Digital World menée par le cabinet Euromonitor International argumente ce fait.

Dans les pays développés, tels que les Etats-Unis, l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Australie, le Japon, etc. l’usage du mobile pour payer en caisse dans un magasin n’atteint pas 10%. Le retail n’a pas encore installé cette option de paiement dans la plupart des boutiques des marchés développés.

Cependant, dans les pays émergents, le commerce mobile est bien ancré. En Chine, en Inde et en Turquie le m-commerce dépasse le 50% des utilisateurs mobiles et le 40% au Moyen-Orient, en Indonésie, en Colombie et au Méxique. Tandis que dans les pays développés, l’Espagne arrive au 35% et ensuite le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Australie. Au Japon, en Allemagne et en France, l’achat par mobile ne dépasse pas le 20%.

Les achats par mobile sont en relation avec les utilisateurs de smartphone. En Chine, 93% des interviewés ont accès à internet depuis leur mobile tandis que en France seulement 66% font usage d’un téléphone intelligent.

Les obstacles qui empêchent aux consommateurs d’acheter à travers le mobile sont : le 60% des interviewés pensent que l’écran de leur mobile est encore trop petit pour effectuer un achat, il y a des soucis de privacité, des problèmes de lenteur sur les différentes pages web, entre autres handicaps.

Cependant, le magasin reste le canal de vente par excellence. 60% des interviewés veut toucher, sentir et voir le produit avant de l’acheter et 45% affirme acheter à travers le web seulement parce que les prix sont plus attractifs et 30% des interviewés préfèrent consulter l’achat avec les vendeurs, un échange qui n’est pas possible à travers le canal online.

L’étude montre aussi la pénétration des réseaux sociaux dans le commerce online. 50% des interviewés disent suivre ses marques et ses retailers préférés, de plus 30% de ces consommateurs partagent leur choix sur leurs réseaux sociaux et 25% ont acheté à travers les réseaux sociaux.

Cette étude s’est réalisée à travers 17 marché et avec des consommateurs de tranches d’âge dentre 15 et 69 ans, homme et femme.

Qu’est ce que le Retail Intelligence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.