Actu Retail

La génération Y change les codes du retail

Les issus de la genération Y sont la nouvelle génération de consommateurs, différents à ses prédecesseurs, ils obligent les marques a concentrer leurs efforts dans l’observation et l’analyse de leurs comportements d’achats et styles de vie. Les statistiques montrent qu’ils sont les acteurs principaux d’une part importante des ventes retail.

Natifs digitaux, nés entre les années 80s’ et 90s’, ils sont plus exigeants que les générations antérieures de consommateurs.

Le nouveau rapport, The Center for Generational Kinetics, mené avec un échantillon de 1 050 consommateurs entre 25 et 34 ans affirme que plus de la moitié des consommateurs de la génération Y ont augmenté leurs expectatives, voire même ont laissé d’acheter, des produits d’entreprises à cause d’un service client médiocre et / ou de mauvaise qualité. En plus de ce haut niveau d’exigence, ils se caractérisent pour être et aspirer à être très autonomes, trois de quatre consommateurs préfèrent résoudrent leurs problèmes avec une marque par eux même, ce fait augmente le degré de satisfaction que les consommateurs de la génération Y ont avec l’entreprise et/ou la marque avec laquelle ils sont en train d’interagir.

Un autre forum où nombreux experts du secteur du retail du luxe ont participé et qui a été organisé par Valerie Tallepied n’a pas laissé ce segment du public indiférent. Pour ces jeunes consommateurs, le luxe se consomme sans culpabilité, avec facilité et désir. Il y a des années, le luxe ne prenait pas en compte le secteur du public jeune, aujourd’hui cette norme a laissé d’exister et les jeunes considèrent le luxe comme un marché de produits « cool ».

Les consommateurs de la génération Y intéragissent avec les produits et les marques par rapport aux signes et symboles que les enseignes et leurs univers dégagent. En outre, le luxe catégorise les produits faisant partie d’un style marketing avec lequel ils s’identifient. Ainsi, ils fuient d’un marketing flagrant qui s’inscrit dans les codes d’un jeu simple tel que « pour l’achat de ce produit, le deuxième offert ». Ces consommateurs cherchent des tactiques marketings plus originales, plus judicieuses et subtiles.

Ces natifs digitaux trouvent dans le luxe un secteur qui sait combiner l’offre de produits avec les dispositifs technologiques qui facilitent l’achat d’un produit, augmentent la satisfaction de l’expérience d’achat ainsi que l’autonomie du consommateur par rapport à la marque et au produit.

Le directeur du magasin de luxe Van Cleef & Arpels à Paris explique à propos de cette génération Y « ils arrivent au magasin avec un iPhone et accompagnés d’une bande d’amis, ensuite ils nous montrent leur futur achat à travers l’écran de leur dispositif mobile. Souvent, la vente est rapide et personnalisé, à la fin le consommateur issu de la génération Y sympathise avec le vendeur, il connaitra même son nom et lui demandera des tips sur la ville qu’il visite –s’il s’agit d’un touriste- » .

Le comportement d’achat de la nouvelle génération Y de consommateurs incitent un changement des règles. Le retail doit renouveller son discours afin de s’intégrer dans ce nouveau segment de consommateurs. En outre, il sera obligé de renouveller son discours sans cesse : les consommateurs de la génération Y se lassent rapidement des messages !

Qu’est ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.