Témoignages d'experts

Entretien avec Ricardo Vázquez, cordinateur du réseau de magasins El Ganso

El Ganso est un des exemples de retail de prêt-à-porter qui est à la conquête des marchés internationaux. Il s’agit d’une enseigne d’origine espagnole, également présente en France, en Angleterre, au Portugal et au Chili, qui utilise les outils de Retail Intelligence. À travers cet entretien, le coordinateur des magasins nous explique le processus d’internationalisation qu’ils ont mis en place.

1- ¿Pouvez-vous présenter l’enseigne El Ganso?

El Ganso est une enseigne d’origine espagnole qui compte un petit parcours pour ce qui est de l’industrie à laquelle elle appartient, le retail. Malgré seulement 10 ans d’expérience, El Ganso a des idées très claires et reste fidèle à ses valeurs : l’humilité, pour apprendre de ses erreurs et continuer avec plus de force, et la flexibilité pour s’adapter à n’importe quel imprévu et à chaque situation. Notre engagement pour le Made in Europe en est un exemple clair. Savoir que 100% de la production a lieu en Europe et que le textile a son industrie au Portugal nous donne l’agilité nécessaire. Enfin, et il est très important de le constater, c’est l’illusion de chaque membre qui fait partie de cette famille afin de renforcer les ailes de la société et pouvoir aller tous les jours un peu plus haut.

2- Avec une présence dans plusieurs pays tels que le Chili, le Portugal, le Royaume-Uni, l’Italie, le Mexique ou encore l’Allemagne, il semble que El Ganso s’éloigne chaque fois un peu plus de l’Europe. Comment s’est passé le processus d’internationalisation que vous avez mis en place ?

L’idée de sortir de l’Espagne a été de reproduire les mêmes étapes que nous avions mis en place en Espagne, notre pays d’origine, tout en portant la même illusion et le même engagement pour faire les choses bien et combler le défi de s’ouvrir à de nouveaux marchés. Le début n’a pas été facile mais aujourd’hui nous comptons déjà avec 4 points de vente à Paris, 3 à Londres, 3 au Portugal, en Allemagne, en Hollande, en Italie, au Chili et au Mexique. Les nouveaux marchés sympathisent de plus en plus avec nous et alimentent nos envies pour continuer à grandir.

3- Est-ce que l’internationalisation a été l’une des conséquences de la crise?

En raison de la jeunesse de la marque, comme nous l’avons mentionné auparavant, nous avons grandi et nous nous sommes retrouvés dans une situation économique difficile. Toutefois nous pouvons extrapoler les valeurs que nous avons pour l’identité de l’enseigne afin de comprendre comment nous avons réussi à être de plus en plus présents dans les garde-robes. Avec une relation qualité-prix difficile à battre, nous savions qu’en ajustant au maximum nos marges, nous pourrions nous adapter aux particularités de chaque marché et par extension au pouvoir d’achat de nos clients.

Le fait d’aller au-delà de nos frontières d’origine n’a pas été conséquence de la crise. Il s’agissait plutôt d’une envie de voler et de répondre aux attentes d’un public de plus en plus en demande de nos produits dans leurs pays.

4- Qu’est ce qu’on apprend de cette aventure dans les marchés internationaux? Est-ce que le retail change selon les pays ?

Il s’agit d’un processus d’apprentissage constant, de tous les jours. Les habitudes commerciales sont très différentes, à la fois en horaires comme en style de mode. Ayant des collections pour hommes, femmes et enfants, nous pouvons proposer un large éventail de possibilités qui nous aident à nous adapter, non seulement aux particularités de chaque pays mais aussi de chaque ville.

5- Comment imaginez-vous le futur du retail?

Nous l’imaginons comme un secteur où les nouvelles technologies influencent les habitudes des consommateurs. Le potentiel du commerce en ligne est l’un des canaux avec le plus de marge d’amélioration. De pair avec notre internationalisation de la marque, cela nous oblige à continuer à concentrer nos efforts sans perdre les valeurs et l’âme qui nous caractérise.

Qu’est ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.