Actu Retail

CBRE confirme la valeur ajouté du retail

Acheter à travers le canal online nous permet de faire du shopping depuis notre canapé, pendant qu’on divague dans le café du coin, ou dans d’autres contextes en dehors du magasin physique. C’est grâce aux Smartphones et aux tablettes que cette nouveau activité est possible depuis longtemps déjà. Cependant, la perte de nouveauté entraîne que les classiques reviennent et 79% de consommateurs internationaux veulent des magasins physiques. Voilà la conclusion issu de l’étude The Global Consumer Journey menée par CBRE.

Selon cette étude, 80% des consommateurs préfèrent réaliser ses achats dans les magasins physiques. Les consommateurs perçoivent le shopping comme une activité social et comme une activité d’investigation et de sélection de produits. Ce processus n’est pas possible dans le milieu online.

L’étude menée par CBRE a enquêté plus de 32,000 personnes parmi 32 pays afin de dévoiler quels sont les canaux de vente les plus populaire parmi les consommateurs internationaux. Ainsi, 75% utilisent Internet pour chercher les produits et rester en contact avec leurs marques fétiches, 42% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux de Facebook, Twitter et Instagram pour connaître l’opinion de leurs utilisateurs.

30% des consommateurs globales utilisent un téléphone mobile pour comparer les prix et connaître d’autres détails de leurs produits. Cette typologie de consommateurs vient de l’Asie Pacifique, en Chine 49% des consommateurs online utilisent leurs Smartphones pour faire du shopping.

Le Click&Collect est une autre formule très utilisée par les consommateurs. Il s’agit d’acheter online mais de venir en magasin pour récupérer le colis. Cela, génère du trafic en magasin et provoque des potentiels ventes croisées et d’actions crosschannel.

Ainsi le commerce physique et le commerce online commencent à trouver des méthodes d’association pour travailler depuis une unique plateforme qui retrouve ses consommateurs depuis diverses plateformes. Le retail doit sympathiser avec la technologie et faire que celle-ci rende le shopping plus facile, rapide et satisfaisant.

Selon Andrew Philips, le directeur d’analyse retail pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique au sein de CBRE assure que le rol du magasin physique est essentiel quant à devenir l’essence de la marque. Dans ce contexte, la technologie et l’e-commerce ne modifie jamais cette essence mais la renforce afin de renforcer le potentiel commercial de la marque.

Qu’est ce que le Retail Intelligence® ?