Actu Retail

Les retailers et les consommateurs plus informés et plus débrouillards

Le parcours que nous faisons quand nous connaissons une nouvelle enseigne retail peut être similaire au suivant : quelqu’un nous parle d’une nouvelle enseigne, nous percevons la publicité de l’enseigne, nous allons voir son site web. Jusque-là, il semble que nous avons sympathisé avec l’enseigne et que ses produits nous plaisent.

Pour finir, et il s’agit de l’étape qui manquait, nous nous rendons au magasin en question et nous devons sortir en courant, affolés et stressés du au nombre de gens, aux longuissimes queues et l’impossible recherche de l’article que nous voulions acheter !

Dans les derniers mois, beaucoup de personnes sont sorties des magasins sans rien avoir acheté. Le taux de transformation est l’indicateur clé pour pouvoir analyser cet indicateur de performance.

Malgré cela et la montée du commerce en ligne, le magasin continue à être dans le cœur de toute stratégie de l’industrie du retail. L’espace entre ce que la marque pense que les consommateurs pensent d’eux et la perception réel de l’expérience shopping des consommateurs est importante.

Avec les nouvelles tendances d’information, les enseignes tendent à prendre soin des plateformes de contacts avec le consommateur qui sont complémentaires au magasin tout en oubliant le point de vente même. Et là c’est où commencent les problèmes.

Les améliorations continuent à niveau technologique font que le consommateur soit de plus en plus informé, débrouillard et mixte donc ni online ni offline. Mais cette technologie peut aussi faire que les retailers soient plus informés et plus débrouillards.

Que faire avec les queues qui se forment devant les caisses et qui impatient et énervent les consommateurs ? Le trafic piéton à l’intérieur des magasins est un indicateur stratégique pour savoir si ces queues se font correctement ou tout au contraire les gens attendent tellement qu’ils partent avant d’être arrivé à la caissière. Pareil pour le staff, savez-vous combien de gens vous avez besoin dans votre magasin pour satisfaire le nombre de personnes qu’il y a ? et cela présenté par jour de la semaine et tranches horaires ?

Après tout ça, à noter que l’analyse du comportement du client est essentielle et il s’agit du plus grand défi auquel les responsables retail doivent faire face.

Que pensez-vous ?

Qu’est-ce que le Retail Intelligence® ?