Actu Retail

E-Commerce vs. Magasin physique

L’avancée technologique est imparable et aujourd’hui faire un achat via Internet est devenu une activité quotidienne pour de nombreux consommateurs.

Cependant, même si le commerce électronique évolue avec vitesse, il y a encore quelques attributs caractéristiques du magasin physique que l’e-commerce ne peut pas reproduire. D’où les cinq faiblesses du commerce électronique.

Le commerce physique offre la possibilité de goûter, toucher et voir le produit, voilà quelque chose qui est au-delà de la portée du commerce électronique. Cependant, les grands retailers online font face à ce problème en ouvrant des showrooms qui servent de salle d’exposition pour les articles qu’ils vendent.

La tangibilité du produit est un problème insurmontable pour les magasins en ligne, en montrant le produit à travers une galerie d’images ou vidéos le problème, le client potentiel peut faire connaissance des aspects techniques et d’information de chaque article mais cette technique ne parvient pas à fournir la valeur du toucher que cherche le consommateur.

Dans un magasin traditionnel, le consommateur dispose du produit de façon immédiate et dans un magasin online le consommateur doit attendre à recevoir sa commande. Les magasins online concentrent leurs efforts pour améliorer ce fait à travers d’envois urgents qui peuvent arriver, parfois, en une heure. Amazon et Google ont récemment fait des expériences de livraisons de produits avec des drones.

La plupart des magasins en ligne facturent au client les frais de transport. Par contre, l’acheteur d’un magasin physique économise ce coût. Parfois, ce sont les sites e-commerce qui prennent en charge cette somme mais celle-ci est chargée indirectement sur le prix total du consommateur. Cet aspect produit entre les acheteurs un rejet qui les conduit souvent à aller acheter dans les magasins physiques plutôt que sur internet.

De nombreux internautes se méfient de la sécurité des moyens de paiement de l’e-commerce, ce qui est rare dans le commerce physique où l’on peut payer en espèces. Bien que, selon l’étude «habitudes de e-commerce« , établi par Nielsen, cet aspect devient moins important parmi les acheteurs en ligne. Par conséquent, il est essentiel d’utiliser des systèmes de paiement sécurisé pour générer la paix dans le client et assurer la confidentialité des données des clients de la banque.

Les prestations personnalisées que peut offrir le commerce en ligne n’ont pas réussi à remplacer le dévouement et le service personnalisé offert par un établissement physique.

Qu’est ce que le Retail Intelligence® ?