Actu Retail

Le futur du retail est digital, urbain et dirigé aux femmes

Le futur du retail est digital, urbain et dirigé aux femmes. Voilà la conclusion principale du Forum International de Marketing, qui a eu lieu récemment à Berlin. Un comité d’experts a exploré les tendances d’achat pour le futur.

Nous sommes dans un monde dont les consommateurs sont digitaux, vivent dans les noyaux urbains et sont des femmes. C’est une ère en constante mutation dont il est essentiel de connecter avec les consommateurs à niveaux émotionnel.

Kjell Nordström, écrivain et économiste, a pronostiqué que l’augmentation de l’importance des centres urbains reflète le retour au modèle médiéval où tout se déroulait dans les villes.

De plus, le rôle des femmes va être de plus en plus important du à leur plus longue espérance de vie, à leurs déplacements vers les centres urbains et à l’augmentation des familles monoparentales en détriment de la famille traditionnelle.

Malgré la digitalisation et l’urbanisation de masse, Nordström assure que les personnes vont maintenir le besoin de vivre des expériences où il sera nécessaire d’interagir. « les êtres humains sont sociaux, ils aiment l’expérience de partager et d’interagir ; les retailers vont devoir répondre à ce besoin inhérent et innover pour pouvoir se différencier ».

Dans cette ligne, Michael Loakimedes, CEO de TTC, a expliqué que la « digitalisation a changé les règles pour attirer les consommateurs. Le pouvoir des consommateurs connectés digitalement et la tendance vers le conseil a renforcé la digitalisation comme un des objectifs stratégiques principaux pour les marques et les retailers ».

Loakimedes ajoute qu’il faut rétribuer les clients à niveau émotionnel. Tout en injectant le divertissement et la commodité à chaque étape de l’achat, les retailers misent sur la digitalisation de leurs points de vente afin d’attirer les consommateurs.

D’un autre côté, l’expert en psychologie du comportement et fondateur de BrainJuicer, John Kearon, a indiqué que la plupart de nos décisions sont émotionnelles, instinctives et intuitives. Il y a beaucoup de facteurs qui affectent le comportement du consommateur, les retailers doivent observer, expérimenter et créer de nouvelles idées.

Loakimides pense que le marketing du retail efficace soutien cette position exclusive dans le marché pour les retailers : « les programmes de fidélité efficaces peuvent aider les retailers à se différencier de la concurrence, tout en encourageant les consommateurs à visiter de plus en plus nos magasins et à dépenser plus dans les boutiques pendant une période de visite et d’achat plus longue.

Qu’est-ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.