Actu Retail

Comment mesurer le ROI du marketing au point de vente à travers les flux piétons ?

Lors du salon MPV, POPAI, l’association des professionnels du marketing du secteur du retail, organise des tables rondes dans un espace intitulé Popai Coaching. Pendant toute la durée du salon, des acteurs du marketing point de vente seront à disposition des visiteurs et exposants du salon pour les aider sur des problématiques très précises. Ces experts partageront leurs expertises autour de tables rondes avec une capacité de 11 personnes. Les inscriptions se font à travers le site web du salon MPV (cliquez ici pour le lien).

Dans la table ronde sur « Comment mesurer le ROI du marketing au point de vente à travers les, flux piétons » va se détailler l’indicateur du trafic piéton, indispensable actuellement pour le retailer. À travers la mesure des flux piétons, le retailer obtient des données précises et quantifiables de ce qui se passe dans son point de vente, comment se comportent ses clients potentiels, etc. L’objectif est de trouver des opportunités d’amélioration et améliorer la rentabilité, l’efficacité commerciale et le service clientèle.

Mes campagnes marketing sont-elles efficaces ?

Traditionnellement, les points de vente utilisent les ventes pour mesurer la réussite ou l’échec d’une campagne de marketing. Si l’on fonde nos conclusions sur la seule analyse des ventes, lorsque nous obtenons une augmentation du chiffre d’affaires, nous supposons automatiquement que la nouvelle campagne de publicité a bien fonctionné. De la même manière, si les ventes n’augmentent pas, nous savons que la campagne en question n’a pas obtenu un bon résultat.

Mais dans cette équation, il y a des variables qui ne sont pas prises en compte, telles que la performance du personnel, la disponibilité des produits, l’accessibilité du point de vente ou encore la météo. Tous ces facteurs et bien d’autres peuvent influencer positivement ou négativement le comportement des ventes.

Le but d’une campagne de marketing est d’augmenter le flux de visiteurs (clients potentiels) dans le magasin à un moment précis ; les ventes, cependant, sont le résultat de beaucoup d’autres conditions, par exemple le service et l’attention à la clientèle, l’inventaire, la présentation des produits, etc.

Par conséquent, l’indicateur clé pour mesurer le succès d’une campagne de marketing dans le point de vente est le taux d’attractivité ou le pourcentage de clients potentiels qui sont passés devant le point de vente et sont entrés, attirés par la campagne de marketing.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous inscrire à la table ronde mercredi 2 avril à 16h dans l’espace POPAI Coaching ici.

Qu’est-ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.