Actu Retail

Le nouveau visage des soldes

Plus de la moitié de la période des soldes s’est déjà écoulée. Les retailers ont-ils déjà écoulé la moitié de leur stock ? Est-ce qu’au moins 1 Français sur 2 s’est-il jeté à la folle course du shopping des soldes ? Quel concept retailer ressort vainqueur de cette période ?

Les soldes sont une période très attendue pendant laquelle les commerçants vendent à perte. Comme souvent, le démarrage aux soldes donne lieu à des regroupements importants à l’entrée des magasins et des deux périodes de soldes à l’année, celle d’hiver représente près du double que celle d’été. Nous allons résumer ce que cette période de soldes d’hiver nous a réservé.

Ces dernières années bouleversantes pour le shopping et la consommation en général ont changé les besoins et les habitudes des Français face à la période des soldes. Si auparavant les articles de première nécessité s’achetaient tout au long de l’année, aujourd’hui nous n’assistons plus à une ruée vers des produits de loisirs pendant les soldes. Actuellement, les français vont majoritairement profiter des soldes pour acheter à moindre prix des produits nécessaires pour leur quotidien. La situation s’est bien calmée, les soldes ne sont plus synonyme d’une activité effrénée et irréfléchie pour l’acquisition de biens.

Les étudiants, au contraire, continuent à favoriser les achats plaisir. Malgré leur faible pouvoir d’achat, il s’agit d’un public qui perçoit le shopping comme une activité sociale qu’ils prennent plaisir à réaliser en groupe. La tranche d’âge suivante, les 25-34 ans, viennent de s’incorporer à la vie professionnelle. Leur pouvoir d’achat est plus élevé mais en revanche ils ont moins de temps et vont préférer acheter sur des sites Internet.

Les habitudes des Français changent selon le contenu de leurs portefeuilles. Les français ont perdu l’habitude de poser leur journée pour profiter des soldes. Aujourd’hui ils préfèrent y aller avant de se rendre au travail, pendant la pause-déjeuner ou le soir en sortant. Le temps moyen dédié au shopping change en diminuant considérablement.

À la différence des autres années, la principale attraction des soldes de l’hiver 2014 est son considérable rabais, particulièrement important cette année dans la grande majorité des enseignes. Les conditions de vente pendant l’année ont été perturbées par la crise, les commerçants se retrouvent donc avec beaucoup de stock à écouler et un grand choix de produits soldés. Cette année, les étiquettes à plus de -60% ne sont pas rares. Les Galeries Lafayette ont installé pour la première fois un espace à -70%. Les enseignes qui n’ont pas suivi cette tendance de prix pour cette période de soldes perçoivent depuis le premier jour un trafic piéton nul.

Les soldes à 100%,

Cette année les soldes sont pour 37% des français l’opportunité d’acheter des produits dont ils ont besoin contre 13% des achats plaisirs.

48% des Français vont comparer les prix.

45% des Français vont chercher des bons de réduction.

27% des Français vont multiplier les cartes de fidélité.

43% des Français dépenseront plus de 200€ dans les soldes.

4 Français sur 10 aspirent à des réductions d’au moins 50% et seuls 6% seraient satisfaits d’une réduction de 20%.

Les secteurs dont les ventes vont se dérouler principalement dans les magasins physiques sont : chaussures 50%, mode et accessoires 36% et ameublement 49%. Les produits Hight-Tech (18% Internet, 17% magasin) et culturels (14% Internet, 9% magasin) s’achètent plus souvent sur Internet.

Quels autres chiffres peut-on recueillir des périodes de soldes ?

Une étude menée en Espagne permet de savoir quelles sont les rues des villes espagnoles qui ont reçu les flux piéton les plus importants pendant la période des soldes. À travers cette étude il est possible d’établir un classement avec le top 10 des rues commerciales les plus remarquables de cette première étape des soldes. Quel classement pourrait-on en tirer après une telle étude menée en France ?

Cette année en France, les flux piéton les plus importants, effet de la période des soldes, ont pu être perçu dans les centres commerciaux. Le premier jour des soldes, 14,5 millions de visiteurs ont visité des centres commerciaux et plus de 50 millions ont été au rendez-vous pendant le premier weekend.

D’autres initiatives similaires à la période des soldes : le Boxing Day et le Black Friday. Il s’agit d’événements très réputés dûs au poids traditionnel de ces journées dans leurs pays d’origine.

Le Boxing Day ou le Lendemain de Noël sont une initiative similaire à une période de soldes mais avec un concept plus sentimental : distribuer des cadeaux aux plus pauvres. Derrière cette initiative purement commerciale, il y a un jour de rabais exagéré. Comme pour les soldes, des milliers de britanniques font la queue afin de mettre la main sur les meilleures affaires.

Le Black Friday, le lendemain de la fête traditionnelle de Thanksgiving, tous les magasins organisent les soldes les plus attrayantes de l’année. Dès l’aube, les villes américaines font objet d’une frénésie spectaculaire dans les magasins et les centres commerciaux.

Qu’est-ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.