Actu Retail

Le retail bouleverse Action de Grâce

Hier, les américains fêtaient un de ses jours les plus sacrés de l’année, Action de Grâce. Les américains sont très organisés avec leurs fêtes. Leur but ultime est de déplacer tous leurs jours fériés aux lundis. Cela leur permet de rentabiliser au maximum le temps de travail. Cette norme est stricte et bien accueillie par tous les américains mais le long de l’année une seule exception viole la loi. Il s’agit de la fête d’Action de Grâce qui se célèbre le 4ème jeudi du mois de novembre. Le jour d’Action de Grâce est le seul jour de l’année dont tous les commerces et les services publics ferment leurs portes. Ce jour-ci même New York s’endort profondément.

Macy’s, une chaîne de magasins à New York et icone de consommation aux États-Unis a ouvert ses locaux pour la première fois dans son histoire, qui date de 150 ans, pour le jour d’Action de Grâce. Macy’s a ouvert à 20h, au même moment dont tous les américains étaient en train de manger la dinde, plat qui fait hommage à ce jour férié.

Cette nouvelle a bouleversé les combattants de la consommation lors d’une journée si importante. Les années précédentes, d’autres enseignes telles que Toys’R’Us, Sears, Wal-Mart ou même Target avaient aussi ouvert leurs portes. Cependant aucune de ces enseignes n’est comparable avec le sentiment américain dont la marque Macy’s est doté. Macy’s va de pair avec la journée d’Action de Grâce. Depuis l’ouverture de cette chaîne, cette marque est synonyme d’Action de Grâce du au populaire cortège que tous les ans, depuis 1924 Macy’s organise pour l’occasion.

Jusqu’à présent les magasins attendaient le lendemain pour ouvrir leurs portes. Ce lendemain coïncide avec le fameux Black Friday, il s’agit du jour dont les magasins font leurs meilleures offres et réductions. Depuis aujourd’hui jusqu’à la fin du mois, les magasins vont réaliser le 50% de son chiffre d’affaire annuel.

L’économie déçoit. Cette nouvelle fait la première d’une saison shopping très concurrente et dont ses consommateurs ont perdu confiance et motivation. Des enseignes telles que GAP, American Apparel, Costco, etc. ne sont pas en train d’atteindre leurs objectifs, ce qui explique que le commerce, comme le fait Macy’s, mise sur des mesures désespérées.

La semaine prochaine : Quel va être le bilan du Black Friday ?

Qu’est ce que le Retail Intelligence® ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.