Actu Retail

Le tourisme sauve la saison d’été

Cette année, l’été a failli nous poser un lapin. Pourtant, au tournant du mois d’août, la situation a finalement changé. Au bonheur de beaucoup de français, touristes et commerçants, le mois d’août à contribuer aux dépenses estivales des Français.

L’été est une saison à valeur ajoutée pour le commerce. Les dépenses des français influencées par les grandes vacances en famille ou entre amis, l’arrivée de moult flux touristiques, une offre embellit par une ambiance festive et détendue, entre autres, sont les effets qui conforment cette valeur ajoutée des mois estivaux pour le commerce.

Malheureusement, et même si le sujet est déjà obsolète la réalité persiste, les budgets des français sont de plus en plus faibles et de plus en plus compromettants. La marge d’erreur de leurs loisirs n’est plus envisageable, les vacanciers changent leurs habitudes estivales en dépensant moins ou en réduisant leurs séjours de vacances.

De l’autre côté, la France restant une des destinations touristiques préférées pour le reste de l’Europe, la rentabilité de l’hexagone s’est sauvée grâce aux touristes.

En France, par rapport à l’année dernière il y a eu – 3,8% de fréquentation touristique. Le soleil a brillé mais pas assez. Les clientèles étrangères, en augmentation, ont permis de limiter la baisse de fréquentation et de consommation des clientèles françaises.

Ce sont surtout les asiatiques et les scandinaves qui ont dominé les services et les attractions touristiques françaises cet été. En contre partie, les français ont choisi de partir vers les pays voisins comme l’Espagne à cause de leurs prix plus bas, ce qui leur permet de continuer à profiter de leurs vacances d’été. Plusieurs études montrent que ce sont les Français qui ont majoritairement sauvé les ventes espagnoles.

Sachant que la clientèle estivale est en phase de changement et que cette altération risque de s’accentuer pendant les prochaines années, est-ce que les retailers doivent réorienter leurs offres pendant les mois d’été ? Quels sont les profils et lescomportements des consommateurs à ce moment précis de l’année ?

Un bon exemple est le cas d’une enseigne dans le secteur d’articles ménagers et de décoration de la maison,Casa Viva. Suite à l’observation duflux piéton qui entre et transite sur lesartères commerciales pendant les mois d’été,Casa Viva a mis en place un nouveau concept de magasin situé dans la principale artère commerciale de Barcelone, Paseo de Gracia. Il s’agit d’un espace commercial destiné exclusivement aux touristes.

Dans l’industrie du luxe, les enseignes ont aussi commençaient à changer leurs stratégies. Le choix de leursnouveaux emplacements est influencé par le tourisme. Qui sont les majeurs consommateurs de produits de luxe ? Les grandes enseignes de l’ostentation ont commencé à déployer leurs réseaux de points de vente dans les villes européennes les plus visitées du monde et de l’Europe, étant Paris et Madrid entre elles.

Ce mois d’été peut inciter l’engagement des retailers avec de nouvelles mesures qui permettent prévoir les flux piétons, les ventes, la météorologie ainsi que d’autres variables qui sont de plus en plus essentielles pour la prise de futures décisions et d’améliorations de nos affaires retail.

Qu’est ce que leRetail Intelligence® ?