Actu Retail

Le retail est back to the basics

Back to Basics. À la recherche de la simplicité. Qui sait ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons. Il est important de comprendre les véritables besoins et désirs de nos clients et d’être attentif à entendre ce qu’ils disent.

Il y a trois éléments clés pour les retailers qui sont aussi inclus dans l’autobiographie de Steve Jobs.

  • L’obsession du détail comme un élément clé dans le développement de l’expérience du client avec la marque où l’esthétique joue un rôle essentiel dans la création de la marque.
  • Donner la priorité à la simplicité à chaque étape du contact avec le client. Si quelque chose est en supplément ou extra, elle doit être éliminée. Au contraire, si vous fournissez une valeur, celà est améliorée.
  • Cet esprit doit prévaloir dans l’organisation et dans tous les produits.

En ligne avec le concept de simplicité, Harvard Business Review a publié un article intitulé «Pour garder vos clients, garder les choses simples» dans lequel les auteurs, Patrick Spenner et Karten Freema ont présenté une étude très intéressante qui reflète combien les marques peuvent prétendre savoir ce que les consommateurs veulent sans vraiment comprendre les raisons de leurs besoins.

À cet égard, il est nécessaire d’inclure le cas de la perception que nous avons des clients et leur expérience dans les magasins ou sur les sites web. Les marques pensent que l’une des raisons fondamentales pour entrer dans nos espaces commerciaux (physiques et/ou virtuels) sont liés à la recherche d’informations ou de “se sentir connecté” quand la réalité est que le consommateur est intéressé principalement par la recherche de réductions, acheter davantage de produits et la connaître de nouveaux produits. Le concept d « être connecté » est vraiment secondaire.

Cela pourrait être un clair exemple de ce que Lewitt appela la Myopie Marketing. Quand nous prenons nos décisions basées sur ce que nous pensons que les consommateurs veulent, nous finissons par générer de la frustration en eux et ils abandonnent notre marque.

Dans un des livres les plus intéressants sur l’industrie du retail ( Inside the Mind of the Shopper de H. Sorensen) apparaissait une expérience menée dans Walmart. Ils avaient remarqué que quand un client entre dans un magasin et trouve ce qu’il cherche en moins d’une minute, le temps de son séjour dans le magasin et ses dépenses augmentent par rapport à d’autres points de vente dans lesquels le consommateur doit chercher ce qu’il souhaite. La base de ce concept est de nouveau la simplicité et la clarté.

Nous avons tous eu l’expérience désastreuse d’aller dans un magasin et chercher pendant plusieurs minutes sans que personne viennent nous aider à trouver ce que nous cherchons. En ce moment nous nous sentons dépassés, nous nous mettons en colère contre la marque et le magasin où nous sommes. Aujourd’hui, grâce à la capacité et les ressources accéssibles que nous avons pour savoir exactement ce que le client cherche, il est facile de pouvoir chercher la façon par laquelle faciliter et réduire à nos clients potentiels l’incertitude de savoir si vous allez trouver ce que vous voulez.

Comment réduire cette incertitude à nos clients potentiels?

Qu’est ce que Retail Intelligence®?