Témoignages d'experts

Entretien avec Montse Pietx, Directrice de Marketing de Casa Viva

Le tourisme a sauvé ce qu’aurait pu être un des pires bilans commerciaux de l’année. Sachant le comportement des touristes, qui combinent vacances et shopping, beaucoup de retailers ont commencé à changer leurs stratégies. Montse Pietx, directrice de marketing de Casa Viva, nous explique le long de cet entretien la stratégie de cette enseigne vis-à-vis de l’important flux touristique.

1. Il semble que le tourisme a donné un répit au commerce pendant la saison estivale. Est-ce que ce phénomène s’est ressenti au sein de Casa Viva ?

Les grandes villes ont des endroits idéaux pour le tourisme du shopping d’où ce phénomène s’est beaucoup ressenti sourtout pour nos boutiques qui se trouvent dans les centres villes.

2. Que signifie pour le monde du retail qu’une grande partie de la consommation viennent de la part des touristes ?

Il est évident que l’augmentation des consommateurs étrangers fait qu’il est nécessaire de s’adapter à eux et à leurs besoins. Dans le cas de Casa Viva, nous adaptons notre offre à ce nouveau profil de consommateur, tout en proposant des nouveaux services: les livraisons à domicile des achats effectués dans nos magasins physiques ou dans notre boutique en ligne peuvent être livrer à n’importe quel endroit du monde.

3. Cette année, vous avez ouvert un nouveau point de vente à Barcelone qui est totalement dédié aux touristes. Pouvez-vous nous parler de ce nouveau concept de magasin ?

Ce magasin suppose un nouveau concept de point de vente pour l’enseigne, c’est pour cette raison que l’on a aussi changé légèrement le nom par « Casa Viva Barcelona ». Nous voulons offrir des produits propres à l’enseigne mais qu’à la fois soient dotés de la marque « Barcelone ». Pour celà, nous avons du créer une nouvelle ligne de produits plus orientée à ce nouveau profil de client.

4. Selon l’index du TC-Street, Paseo de Gracia a été la rue commerciale espagnole avec un plus important flux piéton pendant la saison d’été. Est-ce que ce fait a été un facteur décisif dans l’ouverture de votre magasin? Est-ce qu’il est important de connaître le trafic piéton des rues avant d’ouvrir un magasin ?

Le trafic piéton est toujours un paramètre essentiel avant d’ouvrir un magasin. Il est évident que plus grand est l’espace commercial, plus de gens y pourront transiter. Ouvrir un magasin dans une vaste surface commercial en plein centre de la ville nous assure un trafic piéton élevé mais différent à celui qu’on peut retrouves dans d’autres emplacements.

5. La qualité du trafic est autant importante. Avez-vous détecté des changements significatifs dans le taux de transformation en fonction de l’emplacement de vos magasins?

Oui. Nous avons des magasins repartis parmi des zones très différentes entre elles. Chacun de ces magasins a une performance différente du à son emplacement, le trafic piéton et le profil du client.

6. Quelles sont les différences entre le comportement des touristes dans le point de vente à celui des consommateurs locaux ?

Les touristes cherchent des produits en relation avec le pays et la marque Barcelone. Également des produits qu’ils ne peuvent pas trouver dans leurs pays d’origine et des produits de spécialité de cuisine.

Qu’est ce que le Retail Intelligence®?