Témoignages d'experts

Entretien avec Frank-Éric Poulain, Directeur de Développement de La Mie Câline

C’est en 1985 que le concept de La Mie Câline prend forme via un premier magasin de proximité avec un terminal de cuisson. En 1986 un réseau de franchises propre à La Mie Câline prend naissance. Aujourd’hui La Mie Câline est organisé sur un réseau de franchises qui compte de 203 points de vente distribués parmi 180 villes de France. Avec de plus en plus de demandes de potentiels franchisés et des prévisions sur l’international, M. Poulain, directeur de développement de La Mie Câline, nous explique la mise en scène de ce vaste réseau de franchise d’une des enseignes phare dans le marché de la restauration rapide en France.

1- Pouvez-vous présenter La Mie Câline, votre rôle au sein de l’enseigne et décrire en quelques mots le marché du pain et des viennoiseries en France ?

La Mie Câline est un terminal de cuisson organisé à travers un réseau de points de vente dans le marché des pains et viennoiseries. Les terminaux de cuisson sont des établissements qui terminent la cuisson des aliments sur place afin de les distribuer à travers divers points de vente comme des produits « frais » et « chaud ». Les terminaux de cuisson sont l’évolution aux boulangers traditionnels. Chez La Mie Câline, grâce à notre savoir-faire et expertise, nous sommes leader dans la distribution de nos produits qui sont vendus « chaud » et « frais » au long de la journée à travers 180 villes de France. La production se fait uniquement à Saint Jean de Monts et tous les magasins sont livrés deux fois par semaine.

En France ce marché est constitué par des boulangers traditionnels, des grandes surfaces et des terminaux de cuisson telle que La Mie Câline.

Comme responsable du développement de l’enseigne, ma mission est de recruter les meilleurs candidats à la franchise, les former, rechercher de nouveaux emplacements, gérer les reventes, etc. Avec les franchisés, mon rôle est de les guider dans leurs démarches administratives, faire un suivi des travaux à réaliser pour la mise en place et dès que le point de vente est ouvert, nous accompagnons notre équipe franchisée au long des 6 premiers mois après l’ouverture.

2- Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a poussé à développer votre enseigne à travers un réseau de franchises ?

La différence est le rapport humain avec la profession et l’enseigne. Chez, La Mie Câline, nous pensons que les franchisés sont des personnes beaucoup plus motivés et engagés avec la marque que des simples employés dont leur objectif est de gagner un salaire à la fin du mois et travailler pour La Mie Câline ou autre société est, pour eux, un fait indifférent.

Nous cherchons la fidélité de la personne avec notre enseigne, de cette façon nous réussissons à garder un réseau dynamique qui s’engage dans une aventure unique qu’à la fois est la notre.

C’est pour cette raison que nous sommes extrêmement sélectifs avec les candidatures que nous recevons ou que nous recherchons.

3- Quel est l’emplacement idéal pour ouvrir un point de vente La Mie Câline ?

Notre emplacement idéal doit répondre à plusieurs paramètres préétablis par notre équipe. Les paramètres sont : un important flux piéton, la visibilité du point de vente et l’accessibilité au magasin (parking, transport, etc.).

4- Pensez-vous que les outils de Retail Intelligence® peuvent faciliter la mise en place d’une nouvelle franchise ?

Bien sûr que oui ! Dans les centres villes ou dans les principales rues commerciales principales de France, il est évidemment que le trafic piéton est toujours important. Par contre, ces outils sont très intéressants pour les ouvertures dans les périphéries de villes ou quartiers moins fréquentés.

Actuellement, La Mie Câline est présente presque dans tous les cœurs des villes françaises, aujourd’hui nos objectifs se basent sur le développement de notre réseau dans les périphéries des villes et parmi des localisations où le trafic piéton est moins important. Dans ce cas là, les outils de Retail Intelligence® sont de grande valeur. Cependant il ne faut pas oublier qu’une analyse des autres paramètres à étudier soit aussi prise en compte.

5- Pensez-vous que les outils d’analyse du comportement des clients dans les points de vente peuvent aider à une meilleure gestion de votre affaire ?

La connaissance des clients potentiels est essentielle pour le bon fonctionnement d’une affaire et pour la recherche de nouvelles opportunités afin d’améliorer la rentabilité de nos boutiques.

6- Quels conseils donner aux futurs franchisés?

De s’impliquer dans le terrain, c’est là où on retrouve la différence entre des franchisés et des employés. À nouveau, le plus important est la personne.

7- Quels sont vos objectifs pour cette année et quels sont vos projets à l’étranger?

Nous sommes à 10 ouvertures sur l’année et des futurs projets à l’étranger sont au point de se conclure. D’autre part, nous nous sommes beaucoup développés en centre ville et aujourd’hui nous souhaitons miser sur les périphéries et les quartiers se trouvant à l’extérieur des coeurs urbains.

Qu’est ce que le Retail Intelligence®?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.