Les actus de nos clients

Quelle de vos boutiques a le plus de potentiel?

Dans un moment de crise économique qui menace la consommation et par conséquent l’activité du secteur du retail, les retailers ont besoin de connaître un maximum de données pour bien comprendre le comportement de ses consommateurs et l’optimisation de leurs points de vente. Ces données se sont converties aujourd’hui en information stratégique pour obtenir le maximum de rentabilité dans un établissement commercial.

Le résultat d’une bonne optimisation d’un point de vente ne doit pas être basé uniquement avec le volume des ventes. À l’heure d’évaluer la gestion de nos boutiques, il existe d’autres indicateurs tout aussi importants de mesures à prendre en compte afin de rendre notre point de vente plus rentable.

Par le recueil de ces données de mesure il est possible de disposer d’autres métriques orientées vers la détection d’opportunités d’amélioration et l’augmentation de la rentabilité des affaires comme le ratio de pénétration et le ratio de transformation.

Grâce à ces ratios, nous pouvons baser un réseau de boutique sous le même outil de mesure et pouvoir ainsi comparer le potentiel de chaque magasin entre eux et observer jusqu’à quel point les retailers sont en train de rentabiliser leurs magasins. Le classement d’un réseau de boutiques peut être effectué afin de savoir si la boutique qui vend le plus est la plus rentable et quelle est la boutique qui a le plus de potentiel.

Prenons l’exemple de trois boutiques d’une même enseigne, ayant en commun les mêmes caractéristiques, les mêmes conditions d’emplacement et la même quantité d’employés. Ensuite, analysons les résultats obtenus dans une journée quelconque de travail.

Résultats à partir de l’analyse des transactions et des ventes par magasin.

Résultats en ayant ajouté la donnée sur l’entrée des clients.

En tenant en compte les données provenant du comptage d’entrées des clients, nous pouvons observer que la boutique A est celle qui a eu le taux de transformation de clients en vente le plus important (48%), et donc celle qui a eu le moins de clients partis sans acheter (467) en comparaison avec la boutique C, d’où il s’est « échappé » seulement le double de clients en atteignant un taux de transformation de 34%.

Résultats en ayant ajouté la donnée sur le trafic extérieur.

Grâce au taux de pénétration, nous pouvons déduire en plus, que la boutique B a une vitrine plus attrayante, ou alors que la campagne de promotion ou de publicité actuelle est plus effective dans cette boutique que dans les autres.

Si nous mesurons nos boutiques uniquement en analysant leurs ventes, nous pouvons arriver à de fausses conclusions. Deux boutiques peuvent avoir les mêmes niveaux de ventes tout en ayant des taux de transformation très distinct.

Grâce à l’analyse du trafic de clients, nous pouvons arriver à des conclusions plus précises telles que connaître si l’augmentation des ventes est entrainée par une augmentation sur le nombre d’entrées de clients au magasin et si cette augmentation d’entrées est le résultat d’un croissant flux de piéton sur l’emplacement où se trouve le magasin. Ou au contraire, s’il s’agit plutôt d’une augmentation du taux de pénétration ou de transformation, des mesures clés pour le succès de l’activité commerciale.

Dans ce cas, la boutique avec le taux de transformation le plus important est celle qui profite le plus de chaque visite de client pour réaliser une vente. En nous focalisant sur une croissance du taux de transformation, nous pouvons générer des augmentations exponentielles dans les niveaux de ventes de chaque boutique.

Le Retail Intelligence® est la meilleure manière de disposer d’une vision globale dans tous ses points de vente dans le but d’identifier des opportunités d’amélioration et d’augmenter ainsi la rentabilité de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.