Actu Retail

Nice Things se développe à l’étranger et arrive en France

L’enseigne de mode féminine espagnole Nice Things se développe sur les marchés internationaux. La société vient d’ouvrir deux nouveaux établissements en France situés à Lyon. En octobre 2012, l’entreprise avait déjà ouvert deux points de vente situés à Bordeaux et à Grenoble, en tout aujourd’hui Nice Things compte huît points de vente sur le marché français, un magasin propre et sept franchises. Pendant ce temps, la société espagnole continue sa recherche de nouvelles localisations afin d’ouvrir un autre magasin propre à Paris.

L’année dernière, l’entreprise a ouvert un total de sept points de vente en Espagne, en France et au Portugal, en plus d’avoir mis en place un showroom à Milan afin de développer son activité en Italie à travers des établissements multimarques. Au Portugal, après la dernière ouverture d’un magasin à Lisbonne, l’enseigne compte huît établissements commerciaux.

Depuis 2012, Nice Things a confié au système de Retail Intelligence® TC-Store de T-Cuento. Aujourd’hui, grâce au contrôle du trafic extérieur, l’entreprise est capable d’analyser combien de clients potentiels passent devant les points de ventes afin de quantifier la capacité d’attraction des vitrines ou des campagnes publicitaires et optimiser les horaires d’ouverture et de fermeture de chaque magasin. De la même façon, grâce au contrôle des entrées et des sorties, l’entreprise peut savoir combien de clients sont rentrés dans les points de vente et quel pourcentage d’entre eux partent sans acheter, en plus de connaître les temps moyen de séjour dans le magasin, l’occupation générale, la durée des actes d’achats, etc. Toutes ces données permettent de calculer le staff optimum, comme la quantité du personnel mínimum nécessaire afin d’offrir un service client optimum en tout moment.

L’Espagne, la France, le Portugal, la Grèce et l’Andorre sont les cinq marchés sur lesquels Nice Things est opérationnel à travers des points de vente mono-marque. De plus, Nice Things est présent en Italie à travers des points de vente multimarque. La société prépare son expansion au delà des frontières européennes durant l’année 2013.

Avec une facturation de vingt millions d’euros en 2010 (selon les dernières données disponibles), Nice Things compte actuellement avec un réseau de 56 points de vente. L’enseigne est née dans les années 90′ de la main de la créatrice Paloma Santolalla et l’homme d’affaires Miguel Lana, décédé en avril dernier.

Qu’est ce que le Retail Intelligence®?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.