Actu Retail

Où doit-on ouvrir un magasin?

Le ralentissement de la consommation et les problèmes économiques de la plupart des pays les plus attractifs pour le retail obligent aux grandes enseignes à concentrer leurs objectifs sur d’autres marchés. Selon le Retail Estate Momentum Index créé par le cabinet consultant Jones Lang LaSalle, la Chine et l’Inde sont aujourd’hui les pays avec le plus fort potentiel en termes de croissance.

Le Retail Estate Momentum Index identifie et fait un classement divisé en quatre groupes, formant une pyramide, des pays les plus intéressants vis-à-vis de la consommation, le retail et le développement économique. L’Indice est basé sur le taux de croissance de la population, le produit intérieur brut, les ventes du secteur du retail, le stock des centres commerciaux et l’investissement immobilier destiné au retail ainsi qu’à la présence de retailers internationaux dans le pays.

La Chine et l’Inde occupent le premier niveau de la pyramide dû à l’évolution démographique ainsi qu’à la rapidité du développement urbain. La consommation et le développement de l’infrastructure pour le retail ont aussi contribué au classement de ces deux pays en tête de la pyramide.

En Chine comme en Inde, le nombre de centres commerciaux augmentera de 15% chaque année jusqu’à 2020. Cependant, l’Inde se trouve dans un moment où l’investissement immobilier et la présence de retailers internationaux est plus faible qu’en Chine, la Chine occupant le premier pays du classement.

Le sud-est asiatique occupe la deuxième partie de la pyramide avec l’Indonésie et le Vietnam en tête. Les investisseurs internationaux misent sur ces deux pays et il est prévu que l’Indonésie devienne le plus grand marché de cette partie de l’Asie.

Dans ce deuxième groupe de pays on retrouve également la Turquie et le Brésil. Le marché turc est un des plus importants en Europe et il est prévu qu’en moins de 10 ans il devienne, avec la Russie, le pays ayant la plus grande surface en centres commerciaux et représentant entre 10% et 15% de l’investissement européen.

Dans le cas du Brésil, le pays recevra une importante arrivée d’investisseurs provenant de l’Amérique du Nord et dédiés au secteur du retail.

La troisième partie de la pyramide est occupée par six pays. Le Pérou suit le Brésil dans le classement en termes de croissance du retail (augmentation des ventes et création de nouvelles surfaces). Sur cet échelon on y trouve aussi la Thaïlande et la Malaisie ayant des secteurs du retail assez développés et contrôlés par des importants groupes locaux. Pour finir avec ce troisième groupe, la Russie et le Kazajistan sont aussi présent.

Enfin l’Ucraine, le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Pologne, le Mexique, les Philippines et la Colombie occupent le dernier niveau de la pyramide.

Cependant, le rapport élaboré par Jones Lang LaSalle remarque que l’Europe est en train de miser sur des villes clés plutôt que sur des pays.

Toujours est-il, il serait intéressant d’analyser les données que le TC-Street pourrait recueillir dans les plus importantes villes de ces pays qui forment la pyramide du Retail Estate Momentum Index et aider ainsi que comprendre les prises de décisions des investisseurs internationaux dans ces pays.

Qu’est que le Retail Intelligence®?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.