L’e-commerce bouleversé lors des achats de Noël.

Le cabinet consultant Deloitte et la Fevad ont réalisé des enquêtes sur la préparation des achats de Noël. Les résultats des deux enquêtes révèlent une croissance du canal de vente online. L’e-commerce prend une place de plus en plus solide dans le marché français.

La visite physique des magasins pendant les courses de Noël a toujours était une pratique faisant partie de cette tradition populaire. L’esprit de Noël présent dans tous les coins de n’importe quel magasin nous fait sourire, nous rempli d’énergie et nous devenons plus sensibles à l’achat.

Que se passera-t-il cette année pendant le pic de Noël du 15 Novembre au 15 Décembre ?

Dans un contexte dans lequel le comportement du consommateur n’a pas complètement varié puisqu’il continue à prioriser « tout sous le même toit » et que la crise nous oblige à dépenser moins, l’option du canal de vente online offre des avantages qui ne peuvent pas être ignorés.

  • La réputation online : le canal online permet aux consommateurs de connaître les avis d’autres utilisateurs. On a tendance à croire ce que d’autres consommateurs disent au lieu d’accepter le discours de marque.
  • La praticité: 1) Accès 24h/24 et 7j/7, le canal online est disponible à n’importe quel moment et endroit au choix du consommateur. 2) La livraison à domicile.
  • Le prix: réaliser ses courses sur la Toile permet de réaliser une comparaison de prix entre différents distributeurs et offre généralement des prix moins chers que les prix offerts dans le point de vente physique.
  • Le choix: la Toile offre une infinité de produits, au contraire du distributeur qui ne vend que les produits qu’il a décidé de commercialiser.
Grâce aux études de Deloitte et la Fevad, nous pouvons illustrer le croissant usage du canal online à l’aide de quelques données quantitatives.
  • Parmi les 85% des internautes qui consultent Internet pour préparer leurs achats de Noël, 70% sont ceux qui réalisent leurs cadeaux online.
  • Parmi les internautes qui achètent en ligne, 53% sont attirés par la large offre que propose la Toile et 64% sont incités par les bas prix des produits sur le web.
Les films, les livres, les jeux et les jouets sont les produits qui sont le plus fréquemment achetés à travers le canal online.
En ce qui concerne le m-commerce (Mobile) ou t-commerce (Tablette) le volume des ventes se trouve encore au début d’une courbe croissante.
25% des mobinautes naviguent sur leur Smartphone pour préparer leurs achats et non pas forcément pour acheter.
Le manque de confiance dans la sécurité de paiement et l’absence d’ergonomie des applications sont les freins principaux de l’usage du mobile ou de la tablette comme canal de vente.
Quelles solutions retail sont envisageables pour faire face à ce manque d’activité dans les points de vente physiques pendant une des périodes de ventes les plus importantes de l’année?
Qu’est ce que le Retail Intelligence®?
Source: 01net.com

Commentaires

Powered by Facebook Comments

Speak Your Mind

*

*

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Spam Protection by WP-SpamFree