Actu Retail

Comment sont les consommateurs d’aujourd’hui?

Sources: Modaes, Distribucion Actualidad

On parle souvent des grands changements qui sont apparus avec la crise et les nouvelles technologies. La combinaison de ces deux facteurs a conduit à des scénarios très changeants qui supposent des enjeux majeurs pour les détaillants. Les acheteurs, qu’ils soient touchés par la crise ou l’achat d’un Smartphone tout comme ce nouveau loisir d’acheter en ligne, changent leurs habitudes à grands pas. Pour cela, les détaillants doivent être plus vigilants que jamais et continuer à aller de l’avant. Et l’une des variables à observer est, bien sûr, la façon dont les consommateurs sont et comment ils achètent.

Modaes.es a publié un article sur la façon dont les jeunes européens consomment, basée sur l’étude Junior Génération étude menée par l’Institut Français de la Mode (IFM). Le rapport s’intéresse aux jeunes Européens âgés de 15 et 24 habitués à acheter des vêtements et ce dans les cinq pays suivants: France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni et Italie.
Pour eux, la mode est placé entre les acquisitions considérées comme vitales et place le secteur à la troisième place dans leurs priorités derrière l’alimentation et les sorties entre amis, dépassant le coût du téléphone et de l’ordinateur.

Selon l’IFM, les jeunes Français dépassent le budget annuel en vêtements d’autres groupes d’âge et représentent en 2011 un volume de dépenses de cinq millions d’euros. Par ailleurs, en Espagne et au Royaume-Uni se trouve la plus forte proportion de jeunes qui dépensent entre 50 euros et 80 euros par mois dans les vêtements. En revanche, en France et en Italie les consommateurs de cette tranche d’âge consacrent entre 80 euros et 100 euros par mois dans le secteur de la mode.
Iñigo Rivera, Head of Planing eo Burnett, présentera au Trade Marketing Forum, PeopleShop, une étude globale sur la façon dont les gens achètent dans ce changement du marché actuel. Répondre à la demande actuelle des consommateurs, intelligents et habiles, est un défi pour les organisations et leurs dirigeants.

Avec un échantillon de 13.000 acheteurs, Iñigo Rivera dévoile des insights régionaux et culturels de sept marchés clés, 25 catégories et 20 canaux de distribution. Le rapport répond à cinq questions clés de nos acheteurs:

1. Quelles sont les attitudes d’achat dans ma catégorie?
2. Quels sont les archétypes de l’acheteur prédominant dans ma catégorie?
3. Dans quelles occasions / modes de consommation je trouve mes acheteurs?
4. Comment varient les besoins en fonction de l’occasion?
5. Quels sont les canaux qui résolvent le mieux les besoins de mes clients?

Réponses lors du Salon Sign Viscom, organisé chaque année par DA RETAIL-Distribucion Actualidad et IPMARK à la mi-Octobre et qui porte sur le thème : «Les nouvelles formes de communication dans le point de vente. »
Certes, les détaillants doivent travailler pour connaître leurs clients, leurs nouvelles habitudes et les tendances plus que jamais. Le Retail Intelligence® y répond également et va dans ce sens. Et c’est que dans une période de tant de turbulences de sorte, plus on dispose d’informations, plus on a de sécurité pour aller de l’avant et prendre des décisions.

Qu’est ce que le Retail Intelligence®?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.