Où installer mon point de vente?

 

 

Un des facteurs qui convertie la crise économique que nous vivons en une opportunité, est la chute du prix des loyers des locaux commerciaux. Résultat, il est plus facile de s’installer dans les zones où avant cela semblait impossible.

L’emplacement d’une affaire est, possiblement, la décision la plus importante à prendre quand on s’installe comme retailer. Pour cela, il est important d’y dédier du temps pour réfléchir.

Le premier pas est d’identifier quels sont les clients potentiels et vérifier dans quelles zones ils résident ou bien quelles sont les zones les plus accessibles pour eux. Est-ce que le profil de résident de la zone correspond avec le target potentiel de mon affaire ? Ramón Sánchez Bayton, directeur général de Experian Business Strategies, considère que «  quand on dispose du plus d’information possible sur les clients, des caractéristiques de l’environnement du point de vente potentiel et des personnes qui y habitent et transitent, alors plus grands sont les probabilités de succès ».

L’emplacement de l’affaire sera, également, détermine par le budget attribué au loyer. Bob Kramer, consultant en Retail, affirme que si « on attend un bénéfice brut de 40%, il devrait être prévu qu’un 10% des ventes couvrent le loyer et la publicité ». Choisir un emplacement déterminera ce qu’il restera pour investir en publicité.

Quels autres facteurs doivent être pris en compte?

1- Les caractéristiques du lieu: la visibilité, la largeur de la rue, taille des vitrines,… et les conditions économiques d’achat ou de location.

2- La zone d’influence, la présence de concurrents, les affaires qui complémentent mon offre, l’activité économique et tout ce qui peut avoir un impact positif ou négatif.

3- Proximité aux lieux de loisirs comme musées, cinémas, théâtres, et même aux espaces touristiques (hôtels, restaurants,…) ou n’importe quel autre centre qui génère du trafic dans la zone.

4- Le trafic ou flux piéton de la zone puisqu’il est certain que la boutique recevra des visites des personnes qui transitent dans la rue et qui sont impactées par la vitrine. Il est pour cela important d’analyser combien de personnes passent face à la future affaire, et à quelles heures.

Obtenir ces données c’est pas toujours facile et il en résulte trop d’efforts pour des petites affaires. Dans tel cas, la meilleure idée est celle qui consiste à suivre le leader et s’installer là où il existe un grand complexe de boutiques.

La bonne nouvelle est que T-Cuento a récemment lancé un nouveau service appelé TC-Street. Une page web qui permet de consulter les flux piétons des rues commerçantes les plus importantes des principales villes espagnoles. Le service fonctionne 24h/24 et par tranches horaires, il permet de comparer plusieurs portions de rues entre elles ou à des intervalles de temps différents. Cet outil répond à des questions telles que : Quel est le meilleur emplacement pour ouvrir ma boutique ? Y-a-t-il suffisamment de clients potentiels passant face à ma vitrine ? Est-ce que je dispose des bons critères pour évaluer la valeur du local ? Combien de personnes aurai-je besoin dès l’ouverture et à quelles heures ?

TC-Streetoffre également une information qualitative de la zone commerciale consultée, sous forme de plans géomarketing avec des informations sociodémographiques et sociales.

Sans aucun doute, les retailers vont trouver dans cet outil de nouvelles solutions à leurs problèmes de toujours.

Qu’est ce que le Retail Intelligence®?

 

Commentaires

Powered by Facebook Comments

Comments

  1. Pierre says:

    Ô combien c’est important le choix de l’emplacement !!!
    Je pense aussi qu’il faut mûrir le coût de l’investissement sur le lieu du point de vente. Sachant que certains emplacements présentant de forts volumes de passage sont surévalués, il faut essayer de trouver un optimium entre le prix initial et le retour sur investissement.

Speak Your Mind

*

*

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Spam Protection by WP-SpamFree