Portrait du nouveau consommateur

Nous vivons dans un monde de plus en plus pressé, l’urgent c’est multiplié et la technologie continuera d’être un pas en avance. D’un coup, la crise remet en question cette vitesse, quelques valeurs et certaines priorités. Avons-nous besoin de nous arrêter et de revenir au traditionnel ?

On dit souvent que les crises impulsent tout simplement le changement et nous sommes tous d’accord que la crise actuelle nous a ou est encore en train de nous changer. Nous voulons continuer à vivre  comme avant, consommer tout en nous approchant à ce que nous offre la technologie mais voulons-nous continuer à le faire de la même manière ?

Les producteurs et retailers doivent prendre de l’avance et prévoir les changements qui, au-delà d’affecter le système économique et financier, changent la vie de chacun. La récession économique et la conscience sociale changent et changeront quelques habitudes tout en inspirant les nouvelles générations. Il s’agit de chercher l’essence des gens.

Nutrideas, inspiration pour la croissance des marques en 2012 a présenté le nouveau profil du consommateur : « plus rationnel, avec une certaine conscience écologique, hyper connecté et multi-écrans (TV, PC, mobile, Tablette), tel est le nouveau consommateur dont il faudra s’approcher pour les marques afin de grandir et de résister à l’environnement socioéconomique actuel ». Et pas simplement les marques ! Les retailers doivent également adapter les points de vente aux nouvelles tendances pour arriver à ce que le consommateur ne les considère pas obsolètes. Est-ce que le Retail Intelligence® sera un outil pour tel défi ?

 

Voici quelques idées proposées par Puro Marketing pour nous adapter au nouveau consommateur :


Bienvenu à la normalité

La crise a obligé les consommateurs à appuyer sur le bouton « reset ». Plus rien ne sera comme avant mais même dans ce contexte nous résistons aux changements de statuts et nous continuons à chasser les bonnes affaires pour continuer avec le même rythme de vie d’avant. Les marques qui impulsent l’achat rationnel, simplifient les processus et aident le consommateur seront celles qui triomphent le plus.

Satisfaction au-delà du produit

Le consommateur ne recherche pas simplement un produit mais également une expérience. Les très connus établissements Starbucks sont déjà un exemple de cette tendance. Les marques doivent donner une motivation en plus au consommateur et ne pas penser simplement en terme de campagne mais dans la création de projets qui emphatisent avec le consommateur et avec ce qui l’importe réellement.

 
Consommateurs toujours connectés

Le consommateur a besoin de murir son achat et beaucoup plus qu’avant, pour cela il consulte d’autres personnes, compare les prix, les fabricants, écoute et donne son opinion sur la toile. Les marques qui sauront actualiser la traditionnelle maxime des « 3 L » du Marketing (Location, Location, Location), tout en étant accessibles à n’importe quel coin et depuis n’importe quel écran, arriveront à transférer l’expérience online aux boutiques physiques.


Retail safaris

Le consommateur du futur commence à se demander les raisons pour lesquelles il doit se rendre dans une boutique au lieu de faire ses achats depuis la maison. Les centres commerciaux devront changer leur business model et apporter des arguments additionnels pour attirer l’attention comme par exemple offrir des éditions limitées de produits qui ne peuvent pas se trouver sur Internet.


L’autre fenêtre de la vie

Pour les plus jeunes consommateurs, la vie a deux interfaces: la réelle et celle des écrans. Ils se trouvent dans l’ère post-pc dans laquelle ils interagissent avec leurs mobiles et tablettes tout en regardant la télévision. Ces marques qui se lancent dans cette tendance avec par exemple des vitrines tactiles, du paiement par téléphone,… seront celles qui arriveront à attirer l’attention.

Social by design

La socialisation virtuelle est une réalité avec plus de 80% des internautes connectés aux réseaux sociaux. Mais les marques ont comme défi de rendre tangible ce qu’elles offrent à travers ces réseaux. La compagnie Kleenex a donné l’exemple en envoyant plusieurs paquets de mouchoirs à ces internautes qui avaient publié sur le mur de Facebook de la marque qu’ils étaient enrhumés.


Innovation pour croitre

Enfin, les marques doivent s’accaparer de cette nouvelle devise, celle des « 3 I » (innovation, innovation, innovation), et être attentives à comment changent les sentiments du consommateur pour attirer de nouveaux profils et publics et créer «  des moments inoubliables ».
Qu’est ce que le Retail Intelligence®?

Commentaires

Powered by Facebook Comments

Speak Your Mind

*

*

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Spam Protection by WP-SpamFree