Entretien avec Mikael Mahot

Entretien avec Mikael Mahot, Responsable de secteur chez Gifi, qui partage sa vision sur l’avenir du Retail et le rôle du Retail Intelligence dans un réseau de distribution.

- Bonjour Mikael. Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre société aux lecteurs du Blog Retail Intelligence?

Bonjour Romain,

Depuis près de quinze années,  je traduis sur le terrain ma passion pour le commerce de détail au service de sociétés dont la stratégie est très orientée client.

Dans cette optique, j’ai choisi il y a environ quatre ans la fonction de Responsable de secteur chez Gifi, l’enseigne aux idées de Génie à petits prix.

Gifi est né en septembre 1981 dans le Lot et Garonne. 30 ans après, le réseau comporte environ 360 magasins de 700 à 4500m2 qui proposent chaque année, à plus de 30 millions de visiteurs des milliers d’idées pour équiper et décorer leur intérieur.

Ma mission est d’animer une zone géographique composée d’une vingtaine de points de vente autour des valeurs fortes de l’entreprise : créer, anticiper, innover, étonner nos clients par nos produits et nos prix.

 

  - Selon vous, quels sont les principaux projets, domaines dans lequel le secteur du Retail est disposé à investir ?

On entend tous les jours parler d’e-commerce, de m-commerce voire de social commerce. Ces différents canaux sont en plein développement et représentent une certaine menace pour le magasin « mortar » que nous connaissons aujourd’hui. Certains clament que l’e-commerce représentera 20% du commerce de détail d’ici 2020!

Pour répondre à votre question Romain, je reste convaincu que les magasins « physiques » ont encore un bel avenir devant eux. La mutation comportementale du consommateur influencé par la profusion des sources d’information est une providence pour le secteur du Retail car elle laisse entrevoir des perspectives intéressantes et exponentielles de développement.

« Pour s’en sortir », les décideurs du Retail doivent avant tout capitaliser sur les forces inhérentes aux magasins ayant pignon sur rue: l’expérience et le relationnel client beaucoup plus facile à maîtriser dans le « monde physique » que dans le « pure- playing », le sensoriel non accessible sur internet (odorat, toucher), une bonne stratégie de fidélisation et inévitablement faire rentrer de l’internet dans leurs points de vente pour améliorer le confort d’achat du client. Les possibilités sont nombreuses selon la finalité recherchée (cross chanel, bornes interactives, vitrines tactiles, essais virtuels, identification client, QR code, self scanning, paiements sans caisse…)

 

- Quelles erreurs communes dans le monde du Retail peut détecter et solutionner le Retail Intelligence ?

Le Retail Intelligence apporte des données mesurables permettant une prise de décision beaucoup plus fine et moins risquée que l’analyse simpliste des données historiques. Cela permet aux différentes directions de l’entreprise d’exploiter le potentiel réel de chaque point de vente en répondant à une multitude de questions du type:

Mes points de vente sont-ils efficients ? Mes campagnes promotionnelles sont-elles adaptées ? Ma cible correspond t- elle à mon business modèle ? Ma force de vente est-elle optimale? Etc…

La réponse à ces questions grâce au Retail Intelligence permet d’améliorer l’attractivité, l’efficacité et la rentabilité de l’ensemble des points de vente d’un réseau de distribution.

 

- Quel est le principal usage du Retail Intelligence ?

D’un point de vue purement commercial, les analyses du RI permettent d’atteindre 4 objectifs : Augmenter la fréquence de visites, Allonger le temps de visite (l’idéal serait de raccourcir le délai de l’achat réfléchi pour augmenter l’achat d’impulsion), Améliorer le taux de conversion et le panier moyen.

 

- Comment le Retail Intelligence affecte la prise de décision dans le point de vente ?

70% des décisions d’achat se prennent dans le point de vente, en même temps 65% des clients déclarent pouvoir changer d’avis quand ils sont en magasin.

Le Retail Intelligence puisqu’il contribue à mieux comprendre ce qui se passe dans les magasins, permet en combinaison avec les autres sources d’informations de l’entreprise de piloter en temps réel la performance des points de vente. Ces informations après analyses permettent par exemple de moduler le point de vente en fonction des comportements des clients et des sources de revenus de l’entreprise (CA, marge, rentabilité…).

 

Merci Mikael pour ces réponses intéressantes.
A bientôt!

Qu’est ce que le Retail Intelligence?

Commentaires

Powered by Facebook Comments

Speak Your Mind

*

*

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Spam Protection by WP-SpamFree