Articles et Reportages

Le Social Retail

D’après l’Observatoire des usages Internet (Oui) de Médiamétrie, ce sont 20 millions de Français qui sont sur les médias sociaux au deuxième trimestre 2010, soit une augmentation de 4,2 millions par rapport à l’année dernière ! On y trouve principalement les jeunes (les moins de 24 ans représentent 37% des inscrits) mais aussi les 35-49 ans qui représentent 5 millions des inscrits, soit 28% de plus en un an. Près de 40% des internautes se rendent sur les sites communautaires plus d’une fois par semaine. Leur motivation première étant de rester en contact avec des amis pour près de 8 inscrits sur 10. Le point de vente de demain devra dont tenir compte de ces nouvelles attentes en en combinant les réseaux sociaux et commerciaux. Cette synergie entre réseaux et point de vente est à l’origine d’un nouveau retail : le social retailing.

Le social retailing, développé par l’éditeur américain Icon Nicholson en 2007, amène le réseau social au cœur même du point de vente et permet ainsi au shopper de partager son expérience shopping avec sa communauté. Le produit acheté ou essayé devient ainsi créateur de lien social.
IconNicholson a ainsi été le premier à proposer un miroir interactif qui permet d’essayer ses habits de façon virtuelle. Le système est composé (en plus du miroir) d’un écran tactile sur lequel il est possible de choisir le vêtement à essayer (robe, jupe, pantalon, hauts…) qui s’affiche sur le miroir. Il ne reste plus ensuite qu’à bien se positionner pour « matcher » le vêtement avec son corps. Mais la vraie innovation venait de la possibilité pour vos amis internautes de voir l’essayage en live et même de noter « HOT » ou « NOT » et de poster des commentaires. En plus d’avoir l’avis de ses ami(e)s, le shopper peut aussi savoir ce que les autres ont acheté avec le même article, commander, acheter en ligne et se faire livrer le produit à domicile, si l’article n’est pas en stock.

Social Retailing pour séduire les jeunes et valider instantanément son achat avec son réseau
Le cas Diesel en Espagne illustre bien ce nouveau « shopping social » : la marque Italienne a installé dans une de ses boutiques des bornes à la sortie de ses cabines d’essayage qui permettaient aux consommateurs, par le biais d’une caméra, de partager directement sur Facebook leurs essayages brandés Diesel.

Sans oublier Levi’s Europe qui souhaite aujourd’hui refondre le marketing digital de manière intégrée. Une stratégie multicanale qui conduit la marque à lancer un programme innovant, le Digital Lab, qui a pour objectifs d’éprouver puis de déployer les technologies du Digital Marketing-at-retail. Le flagship de Berlin est une parfaite illustration de cette nouvelle approche où digital media côtoie social retailing avec, comme pour Diesel, une cabine d’essayage où le shopper peut partager via Facebook son expérience shopping et obtenir un feedback instantané de sa communauté.

Le social retailing pour créer le trafic et animer le point de vente
Le Free Pastry Day de Starbuck en juillet, jour durant lequel, avant 10H30, une pâtisserie est offerte avec l’achat d’une boisson, a attiré plus d’1 million d’individus dans les points de vente de la marque. La promotion n’a eu lieu que sur les médias sociaux (l’info avait été relayée à la fois sur Facebook et Twitter et avait déjà récolté 600 000 participants sur Facebook dans la matinée où l’événement a été lancé) et a représenté 1% des Tweets émis ce jour là. Autre opération essentiellement animée sur Facebook & Twitter, le Tax Day : un café offert lorsque vous ramenez un de vos propres gobelets à la caisse.

Sur la page Facebook de Mc donald’s, l’internaute reçoit un code pour un menu gratuit après être devenu fan, avoir recommandé la page à ses amis et partagé l’information sur son profil.
www.t-cuento.fr
Source: Contagiousness

2 comentarios en Le Social Retail

  1. Pingback: Le Social Retail | Retail Intelligence | Les points de vente du futur | Scoop.it

  2. Pingback: Le Social Retail | Retail Intelligence | Le Social Retailing | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.