Actu Retail

Retail: faible hausse des ventes de biens techniques en 2010

RetailSelon l’étude GFK TEMAX, les ventes de biens techniques dans le retail en France ont progressé de 1,2% en valeur en 2010. Une croissance certes faible mais qui a le mérite d’exister après une année 2009 où le marché avait plongé de 3,8%. Elle est d’autant plus fragile si l’on exclut le petit et le gros électroménager des produits pris en compte par GFK pour ne se pencher que sur l’évolution des segments de l’EGP, de la photo, de la micro-informatique, des télécommunication et, enfin, de la bureautique et des consommables. D’après les estimations de Distributique.com (établies sur la base des chiffres de GFK), les revenus cumulés de ces cinq catégories de produits n’ont progressé qu’entre 0,2 et 0,4% sur l’année à un peu moins de 21 Md€. La faute, en particulier, au dernier trimestre 2010 lors duquel de nombreux secteurs ont connu des difficultés.C’est notamment le cas de l’Electronique Grand Public (EGP). Le secteur a fini 2010 sur une baisse annuelle de 2% comparé à 2009 et a surtout chuté de 8% lors du quatrième trimestre. Durant cette dernière période, des produits tels que les GPS, les DVD et les baladeurs ont enregistré des reculs compris entre 10 et 20%. La télévision, qui génère à elle seule 60% du chiffre d’affaires de l’EGP en France, a vu ses ventes en valeur décroître de 1% malgré une hausse des volumes de 17%.
La situation est nettement meilleure pour la micro-informatique. Sur douze mois, son chiffre d’affaires s’est établi à 6,2 Md€, soit une croissance de 3,4% comparé à 2009. Cette progression est sensiblement identique à celle du quatrième trimestre 2010 lors duquel le secteur a crû de 3,2% à 1,9 Md€. L’ensemble du marché de la micro-informatique a été dynamisé par les ventes de PC, avec une bonne tenue du segment des desktops et des portables. Ces derniers ont généré une croissance de 3% au dernier trimestre 2010. A l’inverse, les ventes de périphériques n’ont pas toujours été à la fête, à l’image des webcams dont les ventes en valeur ont chuté de 15% en fin d’année dernière.
Moins catastrophique, le recul du marché de la photo dans le retail s’est tout de même établi à -2,6% sur l’ensemble de 2010 et à -7% lors du quatrième trimestre. La hausse des volumes n’a pas suffit à compenser la baisse du prix moyen des produits. Toutefois, si l’on fait abstraction du segment des cadres photo en grande difficulté (-40% de CA annuel), le secteur de la photo a tout de même enregistré des revenus en faible croissance sur l’ensemble de l’année.
Le marché de la téléphonie doit quant à lui sa progression annuelle de 3,5% dans le retail aux smartphones et aux accessoires associés. La fin 2010 fut tout de fois morose avec des ventes en baisse de 4% en valeur. Lors du quatrième trimestre, la baisse du prix moyen des produits s’est particulièrement faite ressentir avec pour résultat d’accentuer le recul du chiffre d’affaires du secteur. GFK se veut toutefois optimiste pour 2011 en tablant sur le fait que le poids des smartphones devrait représenter 50% des ventes de terminaux mobiles et impacter ainsi positivement les revenus du secteur.
Dernier des marché étudiés par GFK dans le retail, celui des équipements de bureau et des consommables qui a reculé de 1,8% sur un an a 3 Md€. Au quatrième trimestre 2010, sa croissance a atteint -2,9% à période comparée de 2009. Dans le détail, on constate notamment que les ventes de consommables d’impression se sont dépréciées de 1,3% à 533 M€ au quatrième trimestre tandis que les vidéoprojecteurs accusaient une baisse de 5%.

Auteur: Fabrice Alessi
Source: Distributique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.